Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Modissimo Monthly Digest : l’actualité mensuelle du luxe — Mars 2014

Modissimo Monthly Digest : l’actualité mensuelle du luxe — Mars 2014
Romain Rousseau

Résultats financiers, mercato des designers, collaborations diverses : l’industrie du Luxe ne manque pas d’intérêt. Comprendre l’évolution du secteur, connaitre les dernières news ou découvrir les premiers pas des plus grands designers du moment, le meilleur, tout frais, rien que pour vous.

Chez Modissimo, nous nous efforçons de vous proposer comptes rendus et analyses du paysage actuel de la mode masculine. En cohérence avec notre ligne éditoriale, nous vous proposons désormais un nouveau rendez-vous pour aborder les news marquantes de cette fabuleuse industrie du Luxe – pas si fabuleuse que cela – d’un point de vue plus stratégique. Toutes les actus de la mode Homme et lifestyle bien sûr, mais aussi, à titre exceptionnel, la mode féminine : on ne saurait envisager la mode de façon sectorielle sans évoquer la branche générant le plus d’activité !

Gentlemen, The monthly digest, par Modissimo.

 


Résultats financiers : excellente forme pour Hermès, LVMH et Kering stagnent, Chanel laisse fuiter quelques chiffres !

shoppers-queue-outside-louis-vuitton-store

Indécents, incroyables, fantastiques : les derniers bilans financiers de l’exercice suscitent toutes sortes de réactions, mais ne laissent personne indifférent, même si les résultats peuvent être nuancés.

+8,9% pour le résultat d’exploitation, +6,8% pour les bénéfices et enfin, un chiffre d’affaire de 3,75 milliards d’euros soit une hausse de 7,8% sur l’exercice 2013 chez Hermès. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour le célèbre sellier, mais le bilan est plus hétérogène chez Kering, comme le montre ce graphique :

stat kering

Bonne santé donc pour Saint Laurent et Bottega Veneta, dont le résultat opérationnel est en augmentation de 10,2%. Le groupe semble d’ailleurs inspiré par la stratégie de Hermès puisqu’il a déjà annoncé un ralentissement de l’ouverture des boutiques de la marque vénitienne, tirant aussi les leçons des excès commerciaux de Gucci dont le résultat stagne.

Même constat chez LVMH, qui bénéficie d’une belle progression grâce à l’activité de distribution sélective (ventes en hausse publiée de 6% par rapport à 2012) mais un recul des ventes en mode et maroquinerie de 0,4%.

Enfin, c’est exceptionnel, nous avons quelques chiffres concernant l’activité financière de Chanel, elle qui d’habitude parvient à garder secrets ses résultats.

Gérée par une holding néerlendaise (voyez-vous ça ?), la Maison affiche un résultat net de 1,56 milliards de dollars en 2012 pour un chiffre d’affaire de 6,3 milliards de dollars, comme le révèle le magazine Challenges. A voir les pharamineux moyens déployés lors de ses défilés, on se doutait que la marque fondée par Madame Gabrielle Bonheur Chasnel se portait bien : en voilà la confirmation chiffrée.

Gerard et Alain Wertheimer, les deux propriétaires de Chanel. Reuters©

Gerard et Alain Wertheimer, les deux propriétaires de Chanel. Reuters©

Alors que retenir de tout cela ? Le constat est assez éloquent : plus c’est rare et cher, mieux cela marche.

Hermès et Chanel en sont la preuve avec leurs bénéfices monstrueux, là où des Maisons comme Gucci, Vuitton & co (malgré leurs nombreuses différences) sont embourbées dans une « démocratisation par le logo » : une stratégie de court terme finalement très nuisible pour l’image que certaines marques ont mis des dizaines d’années à construire.


Versace : ouverture historique du capital

A sign is seen for a high-end retail store along 5th Avenue in New York

Nous vous en avions déjà parlé, Versace a un modèle économique et un style tout à fait singuliers. Totalement familiale il y a encore quelques jours de cela, la célèbre Maison Italienne vient de céder 20% de son capital au fond d’investissement américain Blackstone pour 210 millions d’euros… Soit une valorisation de la S.p.A à 1 milliard d’euros.

L’objectif ? Doubler le chiffre d’affaire d’ici 2 ans en accélérant l’extension de la marque – au bord de la faillite durant le milieu des années 2000 – principalement via l’ouverture de nouvelles boutiques. Et il est vrai que le style italien dans tous ses excès de la griffe à la Medusa est moins représenté en Asie (Japon, Chine…) que ne peut l’être celui de Gucci, Prada ou Hermès.

L’Homme devrait être au cœur de ce coup d’accélérateur commercial : l’année 2013 a été marquée par une augmentation monumentale des ventes d’articles masculins de 46% !

versace

Audace, Virtuosité et…vulgarité : le style Versace

Quel(s) changement(s) dans la gestion artistique et la communication de l’entreprise ?

La réponse est pour l’instant très claire : aucun.

Versace a bien insisté sur le fait que cette prise de participation minoritaire est conditionnée à une liberté totale de la direction existante dans ses choix artistiques et sa stratégie de com’… Pour l’instant ? Il n’est pas impensable que l’une des dernières maisons indépendante se rapproche un jour ou l’autre d’un grand groupe

Sans parler de la question tabou des délocalisations et de la sous traitance des fabrications, pour le moins brumeuse en ce qui concerne les nouvelles lignes beachwear et underwear : à la question « où sont fabriqués ces produits », le service client répond qu’il n’est pas autorisé à donner cette information. Intéressant !  En tout cas espérons que Versace conservera, malgré un style explosif, la virtuosité des coupes (surtout pour l’univers femme) et l’extrême qualité des matières qui font sa force aujourd’hui. 


Lanvin fête ses 125 ans

image002

Si Lanvin ose aujourd’hui pour l’homme des alliages étonnants et futuristes, la maison est cependant ce qu’elle est grâce au travail de Jeanne Lanvin qui a fondé cette maison en 1889.

Haute couture, vêtements de sport, fourrures et collections pour enfant : l’univers de la marque est unique et très diversifié, même si aujourd’hui c’en est fini de l’activité haute couture… Et même de l’origine française ! Car l’entreprise appartient à la femme d’affaire d’origine chinoise Shaw-Lan Wang qui l’a rachetée à l’Oréal en 2001.

Un des plus vieux logo de Mode au monde !

Un des plus vieux logo de Mode au monde !

Un site anniversaire dédié,  sous forme de scroll très agréable, retrace l’histoire de « la plus ancienne Maison de couture française » en dévoilant chaque jeudi une nouvelle date clé. Photos inédites et mêmes vidéos d’époque nous plongent dans l’essence de cette mode exigeante et raffinée ayant fait la renommée de la France.

Cela nous renvoie aussi en pleine figure, si l’on peut dire, ce que la mode n’est (presque) plus ! A savoir un travail d’orfèvre où chaque détail compte et fait l’objet d’une attention toute particulière, voire devient pur prodige à l’image des costumes d’Académiciens créés pour des personnages tels que Edmond Rostand ou André Maurois.

Bien sûr la qualité Lanvin reste bonne sur un grand nombre de pièces, mais vous me voyez venir : l’étiquette « Made in Romania » apposée sur un blazer à plusieurs centaines d’euros évoque plus la marge réalisée que la passion et le savoir faire de cette admirable maison…


Nicolas Ghesquière présente sa première collection pour Louis Vuitton

6a00e54ef964538834019affeb194f970d

Nous aimions Marc Jacobs pour son sens unique du Luxe, de la classe, de la sobriété… NO, JOKE !

C’est pourquoi, bien que seules les lignes femmes soient concernées, on attendait avec impatience de « voir » un génie comme Ghesquière aux commandes du logomaniaque Vuitton.

Nous avons vu de nombreux manteaux trapèze (en A) presque « courrègiens », des cuissardes minimalistes, beaucoup de cuir, du ceinturage et surtout, surtout de la précision. Durant toutes les années passées à la DA de Balenciaga, c’est bel et bien ce sens chirurgical de la coupe et du design qui a fait de Nicolas Ghesquière le designer probablement le plus talentueux de se génération. Le futurisme est rentré, grâce à lui, dans une autre dimension, celle d’une mode très audacieuse mais portable.

LV

Alors bien sûr ils sont loin les leggings de métal ou de plastique façon « robot legs », de même que les montages spectaculaires de matières innovantes, mais quand même : la rupture avec le travail mega bling bling de Marc Jacobs est si évidente qu’elle va sans dire.

Il ne reste plus qu’à espérer que le savoir-faire Vuitton saura suivre les fantasmes sartoriaux absolument unique de Ghesquière.

D’autant que le risque est extrêmement faible pour la marque sur le prêt à porter : il ne représente qu’environ 10% du chiffre d’affaire global, ce qui, même s’il se développe, devrait permettre au créateur de faire rêver sans limites avec le prêt à porter pour mieux vendre les sacs à main !


 Nouvelle collaboration entre Zegna et Maserati

Maserati-Quattroporte-Ermenegildo-Zegna-Limited-Edition-concept-car-side-view

Entre les marques de Luxe et le monde l’automobile, les mariages vont bon train.

Zegna et Maserati continuent leur collaboration avec un modèle Quattroporte racé et raffiné. Evidemment, la marque au trident n’a pas attendu le célèbre tailleur italien pour s’illustrer grâce à ses bolides somptueux, mais les chevrons en soie et les cuirs moka de Zegna à l’intérieur apportent tout de même une touche plus personnelle à la sellerie. A l’extérieur, l’idée était de reproduire sur la carrosserie la texture de la soie grâce à l’utilisation de pigments d’aluminium extrafins, et le résultat est effectivement magnifique. 

Maserati-Quattroporte-Ermenegildo-Zegna-details-interiors-seats-driver_09

Un intérieur extrêmement raffiné et des matières luxueuses : la base.

Maserati-Quattroporte-Ermenegildo-Zegna-Edizione-owner-collection-travel-kit-eyewear

Vous achetez une Maserati en édition limitée mais vous n’avez pas de lunettes de soleil ou d’étole ? Zegna a pensé à tout.

Et bien entendu, une ligne d’accessoires a été développée spécialement pour l’occasion, coordonnant jusque dans les moindres détails la passion communes de ces deux piliers du Luxe à l’italienne. Un résultat très cohérent, très séduisant, envoyé en production à partir de Juillet pour un maximum de 100 exemplaires. Il vous faudra probablement effectuer quelques heures sup’ pour vous offrir cette splendide berline…


Green Actus

Les thématiques de la préservation des ressources, du bouleversement climatique et de l’éthique en général ne peuvent plus être évitées dans le secteur du Luxe. Attendues comme irréprochables, les marques sont scrutées par les consommateurs et les ONG qui n’hésitent plus à les attaquer frontalement.

Greenpeace Vs Toxics

greenpeace-versace-detox

L’ONG n’avait pas pour habitude de faire dans la dentelle : c’est pourtant Versace et ses petits copains que la « Paix Verte » a décidé de martyriser.

Grâce à une étude menée en laboratoire sur plusieurs produits textiles de différentes marques (Armani, Versace, Burberry mais aussi Esprit, GAP…), Greenpeace a révélé la présence inquiétante de substances toxiques. PH talâtes, métaux lourds (mercure, plomb…) ou encore chlorophénols : des tas de noms barbares pour évoquer des substances nocives pour l’environnement (pollution des eaux et de l’air…) ou même pour l’être humain (perturbation du système reproductif, affection du système nerveux central…).

Bref, un cocktail délirant de produits utilisés pour leurs propriétés assouplissantes ou dans les teintures de vêtements.

Après Burberry, ou Armani, Versace a été particulièrement tâclée durant la fashion week femme fin Février, avec d’impressionnantes banderoles déployées dans la Galleria Vittorio Emmanuele à Milan ou devant les boutiques à travers le monde.

95573_153634

Nous avons contacté la marque pour connaître son positionnement, mais la réponse est assez étonnante : elle assure que «  les produits dangereux pour la santé de nos clients n’existent pas » et qu’elle continue sa recherche « pour un matériel de production et des solution technologiques éco friendly ».

Un discours niant les analyses effectuées par Greenpeace sans apporter le moindre élément, et allant même jusqu’à affirmer s’engager dans une démarche verte…sans donner un seul exemple concret. Bref, un bon contre exemple de communication responsable !

Plusieurs marques visées comme Esprit, Inditex (Zara, Massimo Dutti…) ou encore Burberry ont pourtant cédé en signant des accords de détoxification de leurs production, alors que Valentino est cité en excellent élève par l’ONG pour sa politique globale de développement durable. Comme quoi Luxe et conscience écologique sont loin d’être incompatibles !


Kenzo s’associe à Blue Marine Foundation pour une capsule et un pop up store

NFNN_POPUP_2-2

La marque Kenzo poursuit son partenariat avec la Bluemarine Foundation, œuvrant pour la protection des ressources halieutiques et de la vie marine. Cela prendra la forme d’un pop-up store rue Debelleyme dans le 3ème arrondissement de Paris, et est voué à être une expérience très « digitale ».

Le client pourra visualiser un aquarium géant sur écran, et dès qu’il passera commande en ligne d’un produit, un poisson sera intégré à l’aquarium. Mais afin de montrer le rythme démesuré de l’épuisement des populations de poissons, 30% des habitants de ce bocal digital disparaitront « régulièrement », à l’image des espèces chaque jours menacées d’extinction. Une partie des bénéfices sera reversée à l’association, en plus de permettre une sensibilisation à la démarche de l’association.

 NFNN_POPUP_3

 

Commentaires

/* ------------ WAI Tag template ------------------------- */