Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Comment porter le rouge ?

Comment porter le rouge ?
Lydia

«Quand je n’ai pas de bleu, je mets du rouge.» Pablo Picasso

Le rouge, comme le relève les travaux de Michel Pastoureau, spécialiste de l’histoire sociale et de la symbolique des couleurs, est une couleur «orgueilleuse, pétrie d’ambitions et assoiffée de pouvoir, une couleur qui veut se faire voir et qui est bien décidée à en imposer à toutes les autres.» 

Si cela ne vous fait pas peur, voici quelques exemples de façons de bien porter le rouge.

Michel Pastoureau oppose le rouge insolant au bleu timoré qui « ne fait pas de vague, ne choque pas et emporte l’adhésion de tous. » Beaucoup plus consensuel que le rouge, le bleu s’est imposé au fil des siècles comme la couleur préférée des occidentaux. Aimer le bleu selon Pastoureau traduit la volonté « d ‘être rangé parmi les gens sages, conservateurs, ceux qui ne veulent rien révéler d’eux-mêmes. ».

Ceci étant dit, le caractère impétueux du rouge a inspiré plusieurs maisons pour l’hiver prochain :

Givenchy, AW 2012-2013

Victor and Rolf, AW 2012-2013

Michael Kors AW, 2012-2013

Prada, AW, 2012-2013

Marc by Marc Jacobs, AW 2012-2013

Agnès B, AW 2012-2013

Porter du rouge de pied en cap est un exercice délicat mais le résultat peut tout de même être concluant en mélangeant différents tons.

Acne AW 2012-2013

Givenchy, AW 2012-2013

Lodgen Dager, AW, 2012-2013

Balenciaga, AW 2012-2013

Il peut se porter par touche pour rehausser une tenue d’hiver. L’atout non négligeable du rouge est qu’il se marie avec la plupart des autres couleurs.

Band of outsiders, AW, 2012-2013

Patrick Mohr, AW, 2012-2013

Junya Watanabe, AW, 2012-2013

Giuliano Fujiwara, AW, 2012-2013

Michael Bastian, AW, 2012-2013

Références :

PASTOUREAU Michel, SIMMONET Dominique,
 Le petit livre des couleurs, Ed. Panama, 2005.

SIMMONET Dominique, Le bleu – La couleur qui ne fait pas de vagues, L’Express, 5 Juillet 2004.

http://www.lexpress.fr/culture/livre/1-le-bleu-la-couleur-qui-ne-fait-pas-de-vagues_819768.html

Commentaires

  1. Thomas

    Je n’aime pas le ton définitif qu’emploi Michel Pastoureau. On ne peut pas rabaisser à ce point la le bleu pour faire du rouge une couleur pétrie de qualité. Il n’y a pas que la couleur qui rend les tenues originales. Un pantalon bleu électrique porté avec une chemise bleu marine à poids blancs n’a rien de discret et timoré. De même que le gris, si il est associé a des motifs osés et des coloris plus vifs peut être très intéressant. Une couleur comme le bleu peut servir de support à une tenu originale. D’autant plus que la plupart des gens qui souhaitent passer « en gris devant les murs gris » ne portent pas du bleu mais du noir ou du gris… Notons surtout que tout le monde n’a pas la possibilité de se pointer à son boulot en rouge…

  2. Fevry

    Le rouge est une couleur «orgueilleuse, pétrie d’ambitions et assoiffée de
    pouvoir, une couleur qui veut se faire voir et qui est bien décidée à en
    imposer à toutes les autres.»

    C’est intéressant de voir que cette description de la couleur rouge comporte les caractéristiques de ce que l’on attribue au caractère masculin. Je serais curieux de savoir si le rouge à la même identité auprès des femmes…Auquel cas, pas sûr que le masculin est l’apanage de l’orgueil et de l’ambition.

    http://www.facebook.com/XytousLesMemes
    le 1er dictionnaire de l’identité masculine!

/* ------------ WAI Tag template ------------------------- */