Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Comment sabrer le champagne avec une flûte ?

Comment sabrer le champagne avec une flûte ?
Maxime

A l’approche des fêtes de fin d’année, c’est l’une de ces questions que l’on ne se pose pas assez : comment sabrer une bouteille de champagne avec une flûte ? Démonstration.

Nous n’avons en effet pas tous la chance d’avoir toujours un sabre à disposition lorsque l’appel du champagne se fait sentir.

Et ça tombe bien : il existe une alternative à l’utilisation d’un sabre pour réaliser ce spectaculaire geste qu’est le sabrage. La légende veut en effet qu’une simple flûte ou coupe de champagne suffise à ouvrir une bouteille avec panache, c’est en tout cas ce qu’affirme G.H.MUMM dans ses Champagne Protocoles.

La préparation de la bouteille

Etape cruciale du sabrage : la préparation.
Pour pouvoir sabrer avec une flûte, il convient de bien préparer la bouteille, afin d’en viser avec le point le plus faible, qu’un coup franc de la flûte suffira à faire céder grâce à la pression interne d’une bouteille de champagne.

En pratique, trois étapes :

Retirer la coiffe

Retirer la coiffe

Desserrer avec tact le muselet de métal, et le resserrer un cran plus près du bouchon

Desserrer avec tact le muselet de métal, et le resserrer un cran plus près du bouchon

Repérer sur la bouteille la jointure du verre, le fil

Repérer sur la bouteille la jointure du verre, le fil

Repositionner le muselet permettra notamment de récupérer un joli souvenir : le triptyque capsule-bouchon-verre, lié par le dit-muselet.

Le sabrage

Une fois la bouteille prête, place au sabrage.

On saisit la bouteille par la base, façon sommelier, le bouchon orienté évidemment vers le haut afin d’éviter le drame.

La bouteille étant dès lors en équilibre précaire, pas de perte de temps : orientez la bouteille du côté du fil, puis en prenant la flûte par le pied, faites la glisser le long de la bouteille, dans un geste continu, traversant, sans forcer. La bouteille se brise net, sans éclat de verre.

Dans mon cas la bouteille avait connu quelques secousses lors de son transport et le champagne était donc pressé de s’échapper, mais il est normalement possible – et préférable – de ne pas perdre une goutte du précieux breuvage lors du sabrage.

Bon entraînement, et bonnes fêtes !

Commentaires

  1. c’est génial !
    http://www.lareduction.fr

  2. Très bonne idée mais dangereux quand même!Le verre pourrait se casser!

  3. Nickta

    Attention, cela peut s’avérer très dangereux!
    Mon père dans le cadre de son métier était coutumier de la chose, jusqu’au jour ou un infime morceau de verre est parti se loger dans l’oeil d’un client …

    Bref, faites gaffe! ;)

Laissez un commentaire