Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Interview : Minya Quirk (salon capsule)

Interview : Minya Quirk (salon capsule)
Maxime

La fashion week à Paris est toujours un double événement : les défilés d’un côté, les salons de l’autre (pour l’homme, principalement Tranoï, Who’s Next, Rendez-Vous et (capsule)…).

Parmi ces salons où les marques viennent présenter leurs collections, le plus intéressant est sans conteste (capsule) qui réalise chaque année une remarquable sélection (April 77, Fifth Avenue Shoe Repair, Filippa K, Homecore, Penfield, Lyle & Scott, Staple, YMC, Veja, Want Les Essentiels de la Vie, Wood Wood…).

Nous avons rencontré lors de la dernière fashion week Minya Quirk, co-fondatrice de (capsule) et de l’agence BPMW, basée à New York.

1 – Pourrais-tu te présenter, toi, ton actualité, tes projets ?

Minya Quirk, co-fondatrice de l’agence BPMW et du salon (capsule).
Je m’occupe de la communication pour les clients de l’agence et pour les salons, je fais beaucoup de direction artistique, d’écriture, de bricolage… J’ai de nombreuses casquettes.
Nous sommes au service d’une vision neo-contemporaine et avant-gardiste de la mode, celle que j’aime vraiment.
Nous avons la chance de travailler avec des gens extraordinairement créatifs. Mieux, ce sont nos amis.

2 – Comment définirais-tu ton style ? Que portes-tu aujourd’hui ? Quelles sont tes marques préférées ?

Mon style est mère-hippie-rencontre-fetarde-à-la-retraite (hippie-mom-meets-retired-downtown-party-girl).
Je porte aujourd’hui du Hanro, H&M, American Apparel et APC, et je porte mon sac préféré du moment : Charles Anastase x Longchamp.
Le sac est décoré avec des illustrations de chats persans blancs. Je suis l’heureuse propriétaire d’un chat persan blanc, son nom est Sir Theodore Lloyd B.R.

Je porte aussi des lunettes vintage Alpina de mon amie Claw. Elle en a une collection incroyable.

3 – As-tu un vêtement fétiche ? Si tu ne devais garder qu’un seul élément de ta garde robe ?

J’essaie de ne pas trop m’attacher aux vêtements. Avant, mon placard ressemblait à un dressing de cabaret.
Maintenant je fais le tri, je purge. Et je m’habille de façon plus accordé à mon âge (35 ans).
Ceci dit, je suis très attachée à mes bijoux.

4 – Quelles sont tes boutiques favorites et tes bons plans pour acheter des fringues ?

A Paris, mes boutiques préférées sont COS (on n’en a pas à New York !), K Jacques, L’Ours du Marais (pour mon fils, Bodhi), et les boutiques de mes amis : Argot, de mes amis Momo et Jacques, dans le marais : ils vendent de très beaux colliers (« key fob necklaces« ) qui sont un peu un signe de reconnaissance entre gens cool.
Et Pigalle, la boutique de Charaf et Stéphane, à Pigalle bien sur.

Aux Etats Unis, mes boutiques préférées sont APC, Bird, South Willard à Los Angeles (j’aime leur état d’esprit général et leur nouveau blog), Supreme (pour mon mari), Opening Ceremony… mais j’achète principalement à Loehmann’s et Century 21 (mes boutiques préférées pour des pièces soldées). Ma règle de shopping numéro un : toujours attendre les soldes.

5 – Tes goûts :

  • 1 Film : depuis peu je n’arrête pas de penser au documentaire “Philip Johnson: Diary of an Eccentric Architect

  • 1 Livre : Run, River de Joan Didion

  • 1 Morceau : Ain’t Me Babe, Joan Baez (live 1965)

  • 1 Site internet : Google, ça compte ? Je suis une chercheuse compulsive.

  • 1 Restau :
    • à Paris : Le Derriere.
    • à New York : pour un déjeuner, S’nice, et pour diner je prends toujours le chemin de Williamsburg au Diner ou chez Marlow & Sons

  • 1 Bar :
    • à Paris : Zero Zero (on s’y est retrouvés par hasard la saison dernière, très tard, je cherchais des marqueurs. Ils n’en ont pas…).
    • à New York : Bemelmans Bar au Carlyle Hotel

  • 1 Club :
    • à Paris, le Divan du Monde quand on fait la fête avec la famille Pigalle. Le Baron quand Baron Davis est avec nous car c’est drôle.
    • à New York, pour toute personne qui se respecte les clubs sont désormais une chose du passé. RIP.

  • Commentaires

    1. Morgan

      « ils vendent de très beaux colliers (“key fob necklaces“) qui sont un peu un signe de reconnaissance entre gens cool. » + « à New York, pour toute personne qui se respecte les clubs sont désormais une chose du passé. RIP. »

      = epic lol

    2. J’adore ce salon…
      Malheureusement je n’ai pas pu y aller cette année, mais l’année dernière j’ai fais un saut, et c’était vraiment une belle manifestation.
      Dans la même journée je suis allée à Rendez-vous paris, au Tranoï et bien sur au salon Capsule, et il se détache vraiment de tous les autres. Je trouve que son univers est très pointue et beaucoup plus axé sur le vêtement et le style. Contrairement au Tranoï qui est plutôt dirigé vers les détails et les looks dark. Difficile de faire un choix quand même…

    /* ------------ WAI Tag template ------------------------- */