Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Comment s’habiller pour un entretien d’embauche?

Comment s’habiller pour un entretien d’embauche?
Antoine

Question mille fois abordée mais rarement creusée en profondeur. La vraie interrogation sous-jacente serait plutôt, comment appréhender l’environnement de travail auquel on se destine pour le job convoité?

Non, on ne vient pas en complet veston-cravate-monocle-nœud-papillon pour un entretien d’embauche chez Ebay. Il faut s’adapter à la boîte, sans exagérer. Ainsi, sachez tout de même que le costume relève de l’intangible variable pour 90% des  tentatives de CDI.  Dans la banque, les assurances, l’audit et globalement tous les domaines éoliens et tertiaires, optez pour le costume-cravate. Mais dans certaines entreprises, le port de la cravate, même pour le jour fatidique de l’entretien, fait doucement sourire les employés, notamment dans les métiers créatifs et faussement décontractés. En l’absence de renseignements, privilégiez toujours la chemise cravatée. Au pire, quand vous attendrez  votre heure, observez comment sont vêtus les autres candidats, si personne ne porte de cravate, posez-vous des questions.

Pour se préparer à l’embauche du métier que vous ferez jusqu’à votre mort, il faut donc prévoir un costume, mais pas n’importe quelle mise. Contrairement à ce qui a été dit dans un article précédent sur l’uniforme de travail au quotidien, il faut rester dans tous les cas très sobre. Les métiers de la mode sont les seules exceptions où vous pourriez éventuellement vous permettre plus de liberté avec les codes.

Il vous faut donc un costume non alambiqué, de coupe classique, accompagné d’une cravate nouée classiquement qui peut révéler votre imaginaire intérieur tant que ça s’arrête à la palette des couleurs. On évitera donc de se présenter avec de psychédéliques éléphants cocaïnés gambadant gaiement sur – l’indispensable – soie de l’accessoire.

Il est très bien ce costume De Fursac non?

Les signes ostentatoires de richesse ou de classe sociale  supérieure sont à proscrire. Chevalières rutilantes, boutons de manchettes en diamants, montres hiltoniennes et succédanés de luxe tapageur n’ont pas droit d’entrée dans la salle de recrutement.  Vous êtes un sous-homme parmi les autres, languissant dans l’attente de l’exécution finale, orchestrée par un staff de cadres supérieurs supposés aux ressources humaines, aigris et blasés par la multitude essayant vainement de se démarquer dans des mises affriolantes, mais qui ne complèteront qu’un triste tableau champêtre à leurs yeux lassés. Modération en toute chose, donc.

Rappelez-vous que vos paroles doivent marquer une plus puissante empreinte à leur mémoire que la pourpre exubérante de vos chaussettes.

Voilà.

Sinon, on conseillera la chemise blanche à col classique, coupée dans un beau tissu. Pas de chevrons mais plutôt une popeline ou un oxford discret. Bien sûr, elle est forcément à manches longues et exempte de quelconques poches sur la poitrine ou autre part, c’est un entretien d’embauche, pas une fête du village.

Chemise Saint Sens en twill de coton blanc

Le costume doit toujours être d’une couleur sombre, noir ou gris anthracite, mais les fines rayures sont autorisées. Vous agrémenterez austèrement vos petons de jolies chaussettes noires et hautes – au cas où vous auriez à vous asseoir – complétées par une paire de one cut ou de richelieus… noires (pour changer). Attention à ne pas prendre de chaussures en cuir verni, nous ne sommes ni à une garden party du 14 juillet, ni à une première communion. Less is more, un joli cuir mat fera l’affaire.

Chaussures Grenson en cuir noir

S’il fait 35 degrés, n’hésitez pas à ôter la veste, la crise d’apoplexie ou le teint corallin et suintant ne siéent pas aux néons des salles de recrutement. Prenez une petite bouteille d’eau bien fraiche ça peut être utile. Par contre on doit obligatoirement garder sa chemise correctement rentrée dans le pantalon, par tous les temps. Et si on porte une cravate, on garde le nœud bien noué contre vents et marées.
Et de grâce, la parka Quechua par-dessus le costume, arborée triomphalement avec un sourire de vainqueur parce qu’il y avait une « petite averse au moment de venir », c’est interdit. Prenez un caban et un taxi.

Cravate Stark & Sons en soie verte à petits pois jaunes

Soignez vos mains. Elles ne rentrent pas précisément dans les conseils vestimentaires, mais des ongles peu soignés et noirâtres aux entournures, ça se voit pendant une discussion et peut faire très mauvais effet. De même, ayez le cheveu propre et bien coiffé, rasez-vous, ne sentez pas mauvais sans pour autant embaumer le parfum capiteux et bon marché… En trois mots, soyez net, propre et frais.

Bon, et pour finir sur le hors sujet, faites l’effort d’être poli et agréable aux yeux de vos bourreaux, ça vaut toutes les vestes Dior du monde.

Extrait de la revue illustrée "Les Blondes"

Pour tout autre détail trivial et tatillon sur le port du costume en général, veuillez vous reporter à l’article précédemment cité : Le costume en entreprise, décryptage d’un dresscode.

Théoriquement, suite à la lecture de cet article, vous devriez finir PDG de Coca-Cola.

Commentaires

  1. Anonyme

    Bonjour,
    j’ai recruté également beaucoup de collaborateurs dans une entreprise informatique de plus de 2 000 personnes.
    A cette époque, j’ai connu le plaisir de porter des cravates originales (mais sobres), et l’impact que cela pouvait avoir sur mes interlocuteurs. C’est la raison pour laquelle je travaille maintenant dans ce domaine en fédérant des artisans/créateurs dans ce domaine.
    N’étant pas là pour faire de la pub pour mon site, j’ai toujours eu tendance néanmoins à avoir un vrai faible pour les costumes sombres, unis, les cravates blanches ou pastels, chaussures noires absolument. La seule note d’originalité que je me permettais dans mes tenues étaient l’originalité de mes cravates. Evidemment, je ne parle pas de ces fameuses cravates en nylon avec pachydermes intégrés, mais plutôt des cravates artisanales, en exemplaire unique, avec au mieux un dégradé de couleurs.
    Le style, doit resté cohérent avec la suite qui sera donné à votre candidature !!! (il faut déjà prendre l’habitude de porter ce genre de tenues, mais en ce qui me concerne, elles m’ont toujours réussit !!!

  2. Anonyme

    Bonjour,
    j’ai recruté également beaucoup de collaborateurs dans une entreprise informatique de plus de 2 000 personnes.
    A cette époque, j’ai connu le plaisir de porter des cravates originales (mais sobres), et l’impact que cela pouvait avoir sur mes interlocuteurs. C’est la raison pour laquelle je travaille maintenant dans ce domaine en fédérant des artisans/créateurs dans ce domaine.
    N’étant pas là pour faire de la pub pour mon site, j’ai toujours eu tendance néanmoins à avoir un vrai faible pour les costumes sombres, unis, les cravates blanches ou pastels, chaussures noires absolument. La seule note d’originalité que je me permettais dans mes tenues étaient l’originalité de mes cravates. Evidemment, je ne parle pas de ces fameuses cravates en nylon avec pachydermes intégrés, mais plutôt des cravates artisanales, en exemplaire unique, avec au mieux un dégradé de couleurs.
    Le style, doit resté cohérent avec la suite qui sera donné à votre candidature !!! (il faut déjà prendre l’habitude de porter ce genre de tenues, mais en ce qui me concerne, elles m’ont toujours réussit !!!

  3. Rascar Capac

    Le costume noir est une hérésie absolue. Costume sombre oui mais noir surement pas.

    • Antoine

      C’est faux.

    • Antoine

      C’est faux.

    • Antoine

      C’est faux.

    • Antoine

      C’est faux.

      • Arthurge

        Un costume noir ça se porte après 20h !

  4. Myles

    Par contre il faudrait poster une note de blog sur « comment habiller son article », parce qu’avec des illustrations comme ça, c’est direct la porte. 

  5. Green Palace Ranger

    J’ai déjà décroché un stage dans une banque d’affaire américaine en portant une chemise bleu ciel à col cutaway, une cravate or/moutarde en tricot de soie et des mocassins à pompoms. Et dans bien des banques d’affaires, le costume noir est tout simplement considéré comme la-couleur-que-seuls-les-garçons-de-cafés-sont-autorisés-à-porter. Mais ce ne sera jamais une raison pour ne pas prendre quelqu’un.

    Pour faire simple, la sobriété c’est bien. Mais la personnalisation ne nuit à personne. Quand elle témoigne d’une forme de maîtrise, ça donne même une impression d’assurance. Et quand on postule à un poste où on est amené à rencontrer des clients, c’est important de montrer que l’on présente bien.

  6. seb920

    Intéressant, je vais suivre les conseils donnés… J’ai un RDV à 16 heures… Alors, vais opter pour le costume basic noir avec cravate ;-)

  7. Fab

    Pour compléter les remarques de Fabrice, si la tenue doit rester sobre et propre, elle doit aussi être en concordance non seulement avec l’environnement visé mais aussi avec le poste visé.
    Pour une même société, un commercial sans cravate (par exemple) sera moins bien perçue qu’un technicien qui aura fait l’effort de mettre une chemise pour passer un entretien. Pour l’un la présentation et la tenue fait partie de son outil de travail, pas pour l’autre

  8. Fabrice

    Je suis recruteur, et intéressé par le style, et pourtant ne suis pas tout à fait en accord avec ce qui est dit.

    Je suis tout à fait d’accord avec la nécessaire sobriété du tout. J’ai déjà vu un candidat pour un poste de cadre venir avec un costume noir, une chemise à grosses rayures noires et blanches et… une cravate bleue. Effectivement, ça casse le personnage.

    Par contre, des richelieus marron, ceinture assortie, ne posent aucun souci.

    Concernant la « stature » du candidat, je suis aussi en désaccord. Un candidat n’est pas un « rampant » qui supplie pour un job. Il est potentiellement la solution au problème de charge que l’entreprise rencontre. En cela, le recruteur a un problème, le candidat détient potentiellement la solution. Il est vital de venir avec cet état d’esprit.

    La tenue est donc à la hauteur de ce qu’on attend: une personne qui cherche à apporter sa pierre à l’édifice sans vouloir se mettre en avant. Quelqu’un dont on note les qualités, mais par son savoir-être, pas parce qu’on nous le rabache.

    Un costume bien taillé, bleu marine, gris, ou noir (dans cet ordre de préférence), une cravate bien choisie aux motifs très discrets, et une chemise effectivement blanche seront les meilleurs atouts de mes candidats pour faire une bonne impression.

    • Antoine

      J’ai esquivé le sujet des chaussures marrons avant tout pour éviter les confusions et rester clair. Mais c’est vrai que bien portées elles peuvent parfaitement passer.
      Pour ce qui est de la « stature » du candidat, vous avez parfaitement raison. Mais c’est au niveau vestimentaire qu’il vaut mieux rester un « rampant », quitte à manquer d’originalité. La sobriété bien mise n’est d’ailleurs jamais banale et ne fera qu’apporter un plus au candidat.

    • Spram

      Petit coup de gueule passager : 
      Vous vivez dans le monde des Bisounours ?  » Il est potentiellement la solution au problème de charge que l’entreprise rencontre « . Vous lisez les CV en 30 secondes comme tous les recruteurs et ne faite attention qu’à l’expérience de celui-ci, sans prendre de risques ! Les jeunes sans expérience, eux, sont mis hors course directement, alors qu’ils sont sans doute votre « solution » tel que vous le dite ! Pourquoi ne vous lui donniez pas une  chance ? 

      L’apparence c’est bien beau, le CV et la lettre de motivation aussi, mais aujourd’hui oui on doit supplier un job, et avec la situation actuelle rien ne s’arrangera pour ceux isolés par le système d’embauche tel que le votre (Mais oui ! vous savez les stressés, sans expérience…). Votre impression de pouvoir sur chaque prétendant passant devant vous…Pensez à sa vie, pensez à ce que le travail peut signifier pour lui, et vous allez arriver à ce problème de savoir-être tel que vous le dites : le stress est en raison de l’image du recruteur, faisant ce qu’il désire face à ceux qui viennent à l’entretien que vous prenez pour des incapables, des « kleenex » que vous gardez ou jetez à votre guise. 

      A bon entendeur

    • Bonjour, Et bien sincèrement il faut stopper ces codes du costume cravate, nous sommes en 2012! L’élégance c’est la sobriété je suis d’accord mais quand on va en entretien on n’a pas un entretien protocolaire avec un Ambassadeur ou attendu dans un cocktail tenue de ville exigée Perso j’opterais pour une tenue où le candidat se sent bien, porter un costume quand on en a pas l’habitude cela se voit dans le gestuel de la personne, rajoutez-lui une cravate qu’il porte pour la première fois et là c’est l’endimanchement assuré! Vous cherchez une compétence pas une personne qui porte le futur logo de l’entreprise, si le candidat est embauché il saura se fondre dans le « costume » entreprise avant je crois qu’une personne propre sur elle, habillée avec sobriété pour ne pas attirer l’attention sur ses vêtements est le meilleur conseil…si vous le convoquez c’est qu’il a su présenter son potentiel dans un cv et une lettre de motiv , et cela est d’autant plus vrai pour les ingé scientifiques, avez-vous déjà vu Hubert Reeves en cravate?

    • Bonjour, Et bien sincèrement il faut stopper ces codes du costume cravate, nous sommes en 2012! L’élégance c’est la sobriété je suis d’accord mais quand on va en entretien on n’a pas un entretien protocolaire avec un Ambassadeur ou attendu dans un cocktail tenue de ville exigée Perso j’opterais pour une tenue où le candidat se sent bien, porter un costume quand on en a pas l’habitude cela se voit dans le gestuel de la personne, rajoutez-lui une cravate qu’il porte pour la première fois et là c’est l’endimanchement assuré! Vous cherchez une compétence pas une personne qui porte le futur logo de l’entreprise, si le candidat est embauché il saura se fondre dans le « costume » entreprise avant je crois qu’une personne propre sur elle, habillée avec sobriété pour ne pas attirer l’attention sur ses vêtements est le meilleur conseil…si vous le convoquez c’est qu’il a su présenter son potentiel dans un cv et une lettre de motiv , et cela est d’autant plus vrai pour les ingé scientifiques, avez-vous déjà vu Hubert Reeves en cravate?

  9. Destel Roman

    En gros, habille toi comme un clochard si tu ne veux pas en être un. 

    • bastard

      bravo annie je suis tout à fait d’accord avec toi etre élégant c’est etre bien dans ses basbets !! t mettre 1 costard c’est pas forcement etre élégant. Je trouve ridicules les vendeurs de voiture habillés comme des jeunes mariés!!!! arrivés à 1 certaine heure de la journée ils n’ont plus le look « élégants »

  10. Destel Roman

    En gros, habille toi comme un clochard si tu ne veux pas en être un. 

/* ------------ WAI Tag template ------------------------- */