Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Comment porter le chino ? 3 façons de le détourner

Comment porter le chino ? 3 façons de le détourner
Valery

L’entre-deux maussade, entre l’hiver terne et le printemps rayonnant, touche à sa fin : il est temps de trouver une alternative à votre jean en denim épais pour aborder fraîchement les beaux jours.
Et c’est pour remplir ce rôle que le chino est revenu en force depuis quelques années, n’étant maintenant plus réservé au rat de bibliothèque à lunettes rondes.

Inventé pour maintenir les soldats anglais au frais en Inde au milieu du XIXè siècle, il se popularise rapidement lorsque les troupes américaines se l’approprient à partir de la Seconde Guerre Mondiale.
Pourquoi chino ? Car depuis l’Inde, ces pantalons ont été amenés aux Philippines, où ils ont été revendus à l’armée américaine par des marchands chinois.
Symbole du preppysme, par opposition au jean plus caractéristique des classes moyennes, il était jusqu’il y a quelques années l’icône du gentil garçon de bonne famille.
A travers les tenues proposées, j’ai donc décidé de rester dans un style preppy et traditionnel en le rajeunissant grâce à des pièces fortes mais faciles à porter, qui proposent toutes des twists subtils et me permettent d’éviter un style trop connoté et trop sage.
Comme d’habitude, vous n’avez pas besoin d’avoir les pièces précises que je vais utiliser pour profiter des conseils et du raisonnement utilisé derrière la construction de chacune de ces tenues et les appliquer à votre garde-robe. Repérez simplement quelques idées qui pourraient se greffer à votre garde-robe existante.

Tenue 1 : L’outerwear britannique détourné

Veste Hixsept, chemise et chino Surface to Air, et sneakers Vincent Schoepfer.

La tenue est à la base relativement preppy : un chino coupe droite, une chemise rayée bleu blanc rouge et un blouson court avec coupe chemise qui n’est pas sans rappeler une Barbour, une autre icône du preppysme.
Il faut donc se concentrer sur les détails pour constater qu’au final la tenue n’est pas si connotée que cela : la couleur khaki du chino est très particulière, pas trop assimilée à la couleur militaire classique.
La veste en jean a une prise de lumière digne des plus beaux denims bruts et comporte un jeu de matières vraiment intéressant avec ses empiècements en cuir camel suédé et des boutons blancs en ivoire. La composante workwear est vraiment présente, surtout avec la poche poitrine qui rappelle vraiment les poches des jeans.
Même si la silhouette est connotée, en s’attardant sur les détails on voit que cette tenue s’éloigne avec subtilité d’une tenue preppy trop gentil garçon

Tenue 2 Le preppysme flashy

Chino et veste Hixsept, chemise Surface To Air et sneakers Vincent Schoepfer.


Cette tenue en apparence sage se distingue par ses détails. Le chino, traditionnellement beige ou khaki, a ici une couleur très particulière, entre bleu nuit et pourpre. J’ai été particulièrement surpris par le confort et la justesse de la coupe de ce pantalon. Il joue à la fois sur un léger travail de matières avec des boutons en corne, mais aussi et surtout sur les couleurs avec un liseré contrastant au niveau de la ceinture : c’est la signature d’Hixsept.

Avec un bas sombre et une chemise, on pourrait également s’attendre à du formel : les détails du chino rendent plus casual la tenue, ainsi que la veste.
J’ai vraiment eu un coup de cœur pour cette veste en denim qui mélange le rendu traditionnel d’une Barbour, l’aspect brut et workwear du denim, et le travail stylistique des inserts en cuir qui forment à la fois un bon contraste de matière et un bon contraste de couleurs.
Les sneakers achèvent de rendre la tenue vraiment passe-partout et détendue, et authentique avec la semelle espadrille.

Tenues articulées autour du Chino Melinda Gloss : le marin revisité.

Voilà un style stéréotypé clairement marin vers lequel je me suis dirigé, réalisée d’abord avec une marinière et un chino Melinda Gloss.
Le chino bleu électrique rompt davantage la monotonie des couleurs plus sombres ou plus effacées. Il faut donc le porter avec des couleurs simples, j’ai choisi encore une fois les sneakers Vincent Schoepfer afin d’avoir un bas équilibré sur les couleurs.
Le haut se concentre davantage sur les motifs, les coupes et les tissus.
La marinière Melinda Gloss est vraiment agréable et bien coupée : on peut la porter de manière vraiment détendue manches retroussées et en tournant légèrement les coutures. Ses bords francs renforcent l’impression d’une pièce brute et masculine, d’un tissu de qualité qui se suffit à lui-même.

En dehors de rayures assez claires, presque accordées au chino, elle reste très basique.
J’y ai donc rajouté un cardigan Surface to Air qui se distingue par trois matières différentes entre le corps du cardigan, le dos et le liseré. On a aussi un léger contraste de couleur entre le liseré écru et gris.

Une pièce qui m’a vraiment marqué et qui est parfaite grâce à son col pour être portée avec un tee-shirt, ou avec une chemise casual au col vraiment mou, type chambray ou flanelle à carreaux. Porter manches retroussées et avec seulement les boutons du milieu fermés, c’est vraiment un style à l’arrache qui reste sobre et facile.
Elle me paraissait indiquée pour me détacher d’un style trop marin/petit bateau.

J’ai ensuite essayé d’y rajouter la fameuse veste Hixsept. Mais c’était la fois de trop : la superposition cloche. Au début, je me suis dit que c’était car le style était vraiment différent.
Le premier rendu apparent de la veste Hixsept est traditionnel et celui du cardigan se rapproche plus du streetwear stylisé.
On rapproche en plus deux styles différents d’un même registre traditionnel : celui du marin breton et celui du chasseur britannique.
Mais là n’était pas le problème.

Tout était une question de géométrie et d’encombrement : le petit col de la veste est vraiment discret, surtout à côté des boutons écrus énormes. S’il n’est pas renforcé par un autre col dans une couche inférieur, comme simplement un col de chemise, il devient tout de suite de trop. Voyez tout de suite que la superposition est vraiment chargée entre les détails du col de la marinière, ceux du cardigan et ceux de la veste. Le message est brouillé car il y a justement trop de contrastes et rien ne ressort vraiment.

J’ai donc retenté l’expérience avec une pièce Gaspard Yurkevich, beaucoup plus sportswear : c’est un mélange entre le teddy (avec sa texture et ses bords côtes) et le perfecto avec sa fermeture à boutons asymétrique. Outre le travail de textures et de construction, on remarque aussi un contraste de couleur plutôt bien réussi qui vient enrichir un peu mais pas trop une pièce quand même bien chargée.

Ce qui va nous intéresser ici, c’est l’harmonie des cols : trois cols ronds et une superposition vraiment harmonieuse géométriquement entre le cardigan et la veste avec,, cerise sur le gâteau, un liseré un peu coloré sur la veste et un liseré de matière contrastantes plus sobres sur le cardigan.
On allie deux travaux stylistiques assez proches, éloignés en couleur pour les rendre bien distinct et qui géométriquement s’emboitent quasiment. C’est plutôt poussé mais ça colle.

A bientôt,
Valéry, du blog de mode masculine BonneGueule.fr
PS. Merci à l’Exception pour le prêt des vêtements et de son équipement photo. Merci aussi à Maxime Jérôme pour les photos et Philippine de Saint-Exupéry pour le stylisme.

Commentaires

  1. Torpeur

    Gayfriendly, importable, aux antipodes de la virilité et vraisemblablement bougrement drolatique au regard de la gente féminine.
    Les méandres du capitaliste branchouille.
    C’est un canular ?

  2. Firo

    quelle carrure, il aurait du choisir quelqu’un d’autre … 

  3. Lisandro Torino

    Désolé je manque de tact j’ai penser tout haut!  Mais sérieusement je pense que la première chose à faire est de bosser sur la morphologie du mannequin, petit certes mais aussi faux maigre.
    A meme taille carrure un peu plus étoffé pour être en adéquation avec le « savoir » en layering etc, sinon c’est inutile d’en amasser pour finir avec un article de geek photos à l’appui. Ou juste choisir un mec mieux bâti (normal pour le coup) pour les prochaines explications textuelles

  4. Lisandro Torino

    comment habillé un nain

  5. Lisandro Torino

    comment habillé un nain

  6. Thomas10 Frantz

    Peut-on avoir l’avis de la personne qui a écrit cet article en réponse aux commentaires?

  7. 123

    Si ce genre d’articles est censé nous éclairer sur le chino c’est vraiment mal barré, les chinos choisis sont horribles, tout comme les tenues. Aucun charisme, allure de m***e…
    Ce site est une blague.

  8. écouter tous, haters comme neutre ou pro – c’est facile de critiquer.  de tout ce que je lis, je ne vosi rien de constructif. pourquoi ne pas faire une critique constructive et apporter des idées qui peut aider les NOUS les lecteurs et qui permettra aussi l’auteur de s’améliorer. et puis, comme dans toute chose, il y a du bon et du moins donc comme toujours, on en prend et on en laisse et surtout on l’adapte à ce qui nous convient. aller quoi.

    c’est vraie que le sujet te donne l’envie de lire l,article et d,espèrer apprendre un truc nouveau mais c’est décevant. pour ma part, quand je porte le chino (dépendamment de la coupe – slim, loose/regulier) c’est selon l’occasion et la température. ex: en plein 25 degré et plus sous le soleil entrain de me promener, je met un chino regulier (gap) retroussé avec des expadrilles et une chemise/ou t-shirt en coton relax. mais le même soir, je porterai un chino slim  (non retroussé) comme un APC ou Dockers avec une chemise plus habillé et des loafers semelle cuir (pour une sortie au resto en bonne compagnie) ou des loafers style Bobbies avec tes potes sur une terrasse.

    et vous (blogeurs) comment portez-vous vos chinos et comment pensez-vous qu’on pourraient mieux les exploiter?

    • Thomas Poujol

       Des réponses constructives, nous n’en manquons pas. Sur 40 commentaires, il y en a forcement.

      N’essaie pas de nous faire croire que par ton commentaire, tu apporte un plus…

    • Thomas Poujol

       Des réponses constructives, nous n’en manquons pas. Sur 40 commentaires, il y en a forcement.

      N’essaie pas de nous faire croire que par ton commentaire, tu apporte un plus…

  9. écouter tous, haters comme neutre ou pro – c’est facile de critiquer.  de tout ce que je lis, je ne vosi rien de constructif. pourquoi ne pas faire une critique constructive et apporter des idées qui peut aider les NOUS les lecteurs et qui permettra aussi l’auteur de s’améliorer. et puis, comme dans toute chose, il y a du bon et du moins donc comme toujours, on en prend et on en laisse et surtout on l’adapte à ce qui nous convient. aller quoi.

    c’est vraie que le sujet te donne l’envie de lire l,article et d,espèrer apprendre un truc nouveau mais c’est décevant. pour ma part, quand je porte le chino (dépendamment de la coupe – slim, loose/regulier) c’est selon l’occasion et la température. ex: en plein 25 degré et plus sous le soleil entrain de me promener, je met un chino regulier (gap) retroussé avec des expadrilles et une chemise/ou t-shirt en coton relax. mais le même soir, je porterai un chino slim  (non retroussé) comme un APC ou Dockers avec une chemise plus habillé et des loafers semelle cuir (pour une sortie au resto en bonne compagnie) ou des loafers style Bobbies avec tes potes sur une terrasse.

    et vous (blogeurs) comment portez-vous vos chinos et comment pensez-vous qu’on pourraient mieux les exploiter?

  10. écouter tous, haters comme neutre ou pro – c’est facile de critiquer.  de tout ce que je lis, je ne vosi rien de constructif. pourquoi ne pas faire une critique constructive et apporter des idées qui peut aider les NOUS les lecteurs et qui permettra aussi l’auteur de s’améliorer. et puis, comme dans toute chose, il y a du bon et du moins donc comme toujours, on en prend et on en laisse et surtout on l’adapte à ce qui nous convient. aller quoi.

    c’est vraie que le sujet te donne l’envie de lire l,article et d,espèrer apprendre un truc nouveau mais c’est décevant. pour ma part, quand je porte le chino (dépendamment de la coupe – slim, loose/regulier) c’est selon l’occasion et la température. ex: en plein 25 degré et plus sous le soleil entrain de me promener, je met un chino regulier (gap) retroussé avec des expadrilles et une chemise/ou t-shirt en coton relax. mais le même soir, je porterai un chino slim  (non retroussé) comme un APC ou Dockers avec une chemise plus habillé et des loafers semelle cuir (pour une sortie au resto en bonne compagnie) ou des loafers style Bobbies avec tes potes sur une terrasse.

    et vous (blogeurs) comment portez-vous vos chinos et comment pensez-vous qu’on pourraient mieux les exploiter?

  11. lolipop

    Pas de dégaine :x

  12. Fab

    Ma copine est passée derrière moi et en jetant un coup d’oeil à l’écran, m’a demandé pourquoi ils utilisaient des gosses pour poser…
    Avant de se lancer dans des réflexions pompeuses du style  » un léger travail de matières avec des boutons en corne, mais aussi et surtout sur les couleurs avec un liseré contrastant au niveau de la ceinture », il faut deja savoir construire une tenue efficace: Quand on à un physique un peu ingrat, associé a un visage d’un adolescent, la moindre des choses est de viriliser la tenue. Le combo chino trop large-sneakers dégueu sur ce mec a le même rendu que mon pantalon de pyjama et mes pantoufles quand j’avais 13 ans.

  13. Cracuser

    et si on veut ressembler à autre chose qu’un acteur des « Bronzés » c’est possible?!!! C’est çà le style ?

  14. Zikos

    Je passe sur le commentaire (tout à été dit), mais sérieusement, la construction de la tenue est catastrophique. Sans tourner au rigorisme il y a un peu de bon sens : vert sur bleu et bleu foncé sur bleu azur, non, non et non. Pire, les pièces mal portés donnent l’impression d’être mal coupés et au prix des pièces. Si c’est pour faire un article promo, faites le au moins avec de bonnes pièces à disposition.

    J’avais trouvé les derniers articles assez intéressants mais là vous venez de me faire déserter de Modissimo.

  15. Stanislas

    Force est de constater que Modissimo a grandement perdu en qualité depuis que Maxime Brunet en est à la tête.

  16. Greg

    Sans être aussi agressif que les autres commentaires, je trouve également que cet article n’a pas grand intéret. Je m’explique:
    – En voyant le titre, je pensais a beaucoup plus de variations autour du chino, notamment au niveau des chaussures. Le fait de garder cette paire de mi-sneakers mi-espadrilles d’été informes efface toutes les variations qu’on peut tenter par le haut. Au final, les tenues sont peu osées et sans saveurs 

    – On sent que l’auteur/mannequin s’est creusé la tête, mais il plonge violemment dans l’overthink.

    – Je ne suis pas d’accord avec les gens qui disent qu’un pantalon encore plus fitté aurait tué la silhouette. Les coupes très ajustées sont justement adaptées aux morphologies très fines.

    – Les articles de mode ou les lookbooks de marques sont en général illustrées de mannequins aux physique plutôt avantageux, ce qui aide au rendu général. Sans aucune méchanceté, l’auteur/mannequin a quand même du mal a tenir la comparaison.

    Cet article reste intéressant pour une chose: L’auteur a fait plusieurs excellents articles théoriques sur bonnegueule et modissimo, par contre les articles ou il fait ses propres lookbooks m’ont tous paru très en dessous, ce qui montre qu’il y a toujours un monde entre la théorie et la pratique.

    • @greg : merci de recadrer un peu le débat :)

      @haters : qu’est ce que c’est au juste cette ligue soudaine ? Pour info avec votre compte Disqus on peut lire vos autres interventions sur d’autres blogs, et ça ne frise pas très haut non plus… Il y a un monde entre s’exprimer et insulter.

    • @greg : merci de recadrer un peu le débat :)

      @haters : qu’est ce que c’est au juste cette ligue soudaine ? Pour info avec votre compte Disqus on peut lire vos autres interventions sur d’autres blogs, et ça ne frise pas très haut non plus… Il y a un monde entre s’exprimer et insulter.

      • Adrien.L

        J’en conviens, les comparaisons entre le « mannequin » et un hobbit n’étaient pas forcément pertinentes mais si on en fait abstraction, objectivement l’article n’a pas vraiment d’intérêt, les pièces sont mal choisies, mal portées et au final ce mec se gargarise de grands mots au service de l’argumentation foireuse de ses tenues bâclées.

        Au risque de paraître hors de propos, amha cet article était du même acabit que les précédents qu’il a postés, bien écrits mais fades, il n’apporte rien. Bref sans aucune véhémence, voir ce genre d’article içi, ça dépasse l’entendement, Modissimo nous avait quand même habitué a mieux en qualitatif …

      • Adrien.L

        J’en conviens, les comparaisons entre le « mannequin » et un hobbit n’étaient pas forcément pertinentes mais si on en fait abstraction, objectivement l’article n’a pas vraiment d’intérêt, les pièces sont mal choisies, mal portées et au final ce mec se gargarise de grands mots au service de l’argumentation foireuse de ses tenues bâclées.

        Au risque de paraître hors de propos, amha cet article était du même acabit que les précédents qu’il a postés, bien écrits mais fades, il n’apporte rien. Bref sans aucune véhémence, voir ce genre d’article içi, ça dépasse l’entendement, Modissimo nous avait quand même habitué a mieux en qualitatif …

      • Adrien.L

        J’en conviens, les comparaisons entre le « mannequin » et un hobbit n’étaient pas forcément pertinentes mais si on en fait abstraction, objectivement l’article n’a pas vraiment d’intérêt, les pièces sont mal choisies, mal portées et au final ce mec se gargarise de grands mots au service de l’argumentation foireuse de ses tenues bâclées.

        Au risque de paraître hors de propos, amha cet article était du même acabit que les précédents qu’il a postés, bien écrits mais fades, il n’apporte rien. Bref sans aucune véhémence, voir ce genre d’article içi, ça dépasse l’entendement, Modissimo nous avait quand même habitué a mieux en qualitatif …

    • dje

      Salut Greg ! 

      Tu as raison je me suis mal exprimé sur le chino fitté, mais je persiste, sur lui un pantalon trop fitté aurait tué sa silhouette en raison de sa taille ! Les coupes ajustées sont adaptées aux morphologies « très fines » mais il faut nuancer et je dirai plutôt aux personnes élancées comme par exemple les mannequins (je rejoins ton commentaire sur les lookbooks) 

    • Thomas Poujol

      Bonjour Greg,

      Je suis heureux de constater que je ne suis pas le seul à penser que pour une personne assez fine il est préfèrable de porter des vêtements proches du corps.

      Un pantalon trop large tasse encore plus, surtout associé à une paire de chaussures informes.

      Petit = vêtements courts, proches du corps pour grandir !

  17. au secours

    Ptain mais n’importe quoi cet article.

    « le chino revenu en force depuis quelques années ». C’est pas parce que tu viens de découvrir qu’il existe une alternative au jean que c’est forcément tendance depuis deux saisons. C’est quoi ton prochain article ? 3 façons de porter la chemise blanche ? Dans quel sens enfiler son jean ?

    Ensuite, t’auras remarqué toi-même que tu as davantage la silhouette hobbit que mannequin. J’dis pas ça méchamment hein, mais de toute évidence t’es court sur pattes et t’as pas vraiment d’épaules (fais de la muscu, sérieux). Poser devant un joli fond avec des fringues qui ne t’appartiennent pas et justifier tes choix avec des « marin breton meets chasseur anglais » n’est pas suffisant pour être pertinent. T’aurais mieux fait de demander à un copain pas trop mal foutu de poser pour toi, ça aurait à la limite pu passer (à condition que les tenues soient inspirées, ce qui n’est pas vraiment le cas).

    On dirait que t’as fait ça dans le cadre d’une thérapie sur l’acceptation de soi, façon Belle Toute Nue sur M6. Laisse tomber l’égo trip, et concentre toi sur le contenu.

  18. au secours

    Ptain mais n’importe quoi cet article.

    « le chino revenu en force depuis quelques années ». C’est pas parce que tu viens de découvrir qu’il existe une alternative au jean que c’est forcément tendance depuis deux saisons. C’est quoi ton prochain article ? 3 façons de porter la chemise blanche ? Dans quel sens enfiler son jean ?

    Ensuite, t’auras remarqué toi-même que tu as davantage la silhouette hobbit que mannequin. J’dis pas ça méchamment hein, mais de toute évidence t’es court sur pattes et t’as pas vraiment d’épaules (fais de la muscu, sérieux). Poser devant un joli fond avec des fringues qui ne t’appartiennent pas et justifier tes choix avec des « marin breton meets chasseur anglais » n’est pas suffisant pour être pertinent. T’aurais mieux fait de demander à un copain pas trop mal foutu de poser pour toi, ça aurait à la limite pu passer (à condition que les tenues soient inspirées, ce qui n’est pas vraiment le cas).

    On dirait que t’as fait ça dans le cadre d’une thérapie sur l’acceptation de soi, façon Belle Toute Nue sur M6. Laisse tomber l’égo trip, et concentre toi sur le contenu.

  19. au secours

    Ptain mais n’importe quoi cet article.

    « le chino revenu en force depuis quelques années ». C’est pas parce que tu viens de découvrir qu’il existe une alternative au jean que c’est forcément tendance depuis deux saisons. C’est quoi ton prochain article ? 3 façons de porter la chemise blanche ? Dans quel sens enfiler son jean ?

    Ensuite, t’auras remarqué toi-même que tu as davantage la silhouette hobbit que mannequin. J’dis pas ça méchamment hein, mais de toute évidence t’es court sur pattes et t’as pas vraiment d’épaules (fais de la muscu, sérieux). Poser devant un joli fond avec des fringues qui ne t’appartiennent pas et justifier tes choix avec des « marin breton meets chasseur anglais » n’est pas suffisant pour être pertinent. T’aurais mieux fait de demander à un copain pas trop mal foutu de poser pour toi, ça aurait à la limite pu passer (à condition que les tenues soient inspirées, ce qui n’est pas vraiment le cas).

    On dirait que t’as fait ça dans le cadre d’une thérapie sur l’acceptation de soi, façon Belle Toute Nue sur M6. Laisse tomber l’égo trip, et concentre toi sur le contenu.

  20. au secours

    Ptain mais n’importe quoi cet article.

    « le chino revenu en force depuis quelques années ». C’est pas parce que tu viens de découvrir qu’il existe une alternative au jean que c’est forcément tendance depuis deux saisons. C’est quoi ton prochain article ? 3 façons de porter la chemise blanche ? Dans quel sens enfiler son jean ?

    Ensuite, t’auras remarqué toi-même que tu as davantage la silhouette hobbit que mannequin. J’dis pas ça méchamment hein, mais de toute évidence t’es court sur pattes et t’as pas vraiment d’épaules (fais de la muscu, sérieux). Poser devant un joli fond avec des fringues qui ne t’appartiennent pas et justifier tes choix avec des « marin breton meets chasseur anglais » n’est pas suffisant pour être pertinent. T’aurais mieux fait de demander à un copain pas trop mal foutu de poser pour toi, ça aurait à la limite pu passer (à condition que les tenues soient inspirées, ce qui n’est pas vraiment le cas).

    On dirait que t’as fait ça dans le cadre d’une thérapie sur l’acceptation de soi, façon Belle Toute Nue sur M6. Laisse tomber l’égo trip, et concentre toi sur le contenu.

  21. Soupalognon

    Bonhommetruc, sois pas trop fanatique de BG, y a de bonnes choses comme des mauvaises (comme sur modissimo d’ailleurs).
    Tout à fait d’accord avec Thomas, non seulement les tenues sont mal montées dans l’esprit, mais en plus les silhouettes sont foireuses. Et même si c’est bien écrit, ça fait vachement masturbation intellectuelle les commentaires

  22. Soupalognon

    Bonhommetruc, sois pas trop fanatique de BG, y a de bonnes choses comme des mauvaises (comme sur modissimo d’ailleurs).
    Tout à fait d’accord avec Thomas, non seulement les tenues sont mal montées dans l’esprit, mais en plus les silhouettes sont foireuses. Et même si c’est bien écrit, ça fait vachement masturbation intellectuelle les commentaires

  23. Headvibes

    Je ne me doutais pas qu’un sujet sur les chinos sur un blog pouvait engendrer une telle agressivité. On parle ici de pantalon,s pas de la Syrie ou encore de centrales nucléaires, donc calmos!

    • Anonyme

      Effectivement tout ça semble un peu disproportionné…

    • Anonyme

      Effectivement tout ça semble un peu disproportionné…

  24. De qui se moque t on ?

    Vraiment déçu, on m’a recommandé ce site, j’y trouve quelques trucs sympa mais là faut avouer que c’est objectivement nul.

  25. Visiteur

    Rien ne va sur tes tenues, tu n’apportes rien, je ne comprend pas ceux qui ont encensé ton article, même si j’imagine que c’est probablement des commentaires que tu as posté toi-même (Je ne vois pas qui s’essayerait à défendre un post aussi minable).

  26. Thomas Poujol

    Pour être honnête en lisant le titre, je m’attendais à quelque chose de plus consistant.

    Dans un premier temps, la coupe du chinos ne change sur aucune des silhouettes : or si il s’agit de composer des silhouettes aux inspirations diverses il est nécessaire de modifier la coupe du pantalon selon le look non ? Je vois mal un mods porter une parka courte et moulante avec une paire de sandale non ?

    Je m’explique : pour ton look « nautique », il aurait été intéressant de voir ton chinos bleu retroussé jusqu’aux chevilles associé à une paire de rivieras ou de chaussures bateaux.

    Pour l’outerweare, un chinos rouille coupe droite court associé à une veste en jean ou à patchwork le tout complété par une paire de brogues ou de bottes aurait été de bon goût.

    Enfin pour le preppy, un pantalon vert ou rouge aurait été parfaitement adapté accompagné d’une chemise à carreaux boutonné jusqu’au col.

    Or pour toutes les silhouettes tu te contente de proposer une couleur différente, assortie de la pire des manière. Tes tenues sont sans caractère. Pourtant lorsqu’il s’agit de donner de la crédibilité à ses propos, magazines et blogs optent généralement pour une mise en situation afin de donner un meilleur aperçu aux lecteurs. Là tu t’es contenté de poser droit comme un piquet avec le pantalon de ton choix. Autant composer une silhouette avec un porte manteau.

    Ce qui définit un style c’est bien le choix des coupes et les détails insignifiant qui donnent du cachet à la tenue et définissent le style.

    Dommage car l’article est assez intéressant quoi que mal illustré.

    PS : essaye au moins de porter des vêtements à ta taille.

    • Bonhommenmouss

      Ci-mer. L’ article a pour titre « Comment porter le chino ? 3 façons de le détourner »
      Donc il n’allait evidemment pas faire de total-look preppy, ou marin, puisque le but est de sortir le chino des codes steréotypés qui lui sont affectés.

      Pour la coupe, il suffit d’un regard un peu appuyé pour voir qu’elle change, peu, certes, mais elle change.

      Les vetements sont à la bonne taille, la encore tu délires mon pauvre.

      Enfin, le travail qu’il a du mettre en oeuvre pour construire les tenues est ce qu’il est, mais assortir des vetements, c’est tout sauf objectif. Si tu n’est pas capable de t’ouvrir l’esprit pour t’inspirer de ce qu’il fait, ne rejette pas ta bêtise sur lui. Le but n’est pas d’obtenir une tenue parfaite, mais une tenue meilleure que ce qu’on peut voir de nos jours, tout en détournant certains codes.

      T’as un cerveau, utilise le. Bonhommenmouss.

      • Thomas Poujol

        J’aime que l’on me parle de respect ou d’ouverture d’esprit entre deux « tu délires/t’as un cerveau… » Si tu n’est pas capable d’accepter mon point de vue évite de me répondre.

        Je ne t’ai pas reproché d’aimer l’article, ne viens pas me reprocher d’avoir un avis.

        Les silhouettes sont immondes, il ne faut être un connaisseur pour le savoir. Les chaussures alourdissent le silhouette, il n’y aucune originalité puisque les silhouettes proposées sont le reflet de ce que l’on voit actuellement et depuis des années dans la rue. Et je ne pense pas que les gens qui arborent ces silhouettes soient des grands amateurs de mode mais plutôt des pères de familles qui cherchent à être correctement habillés.

        Il n’y a aucune subtilité dans la composition. Et à force de raisonner et de chercher à prouver que chaque silhouette à fait l’objet d’un travail précis on en oublie de faire appel à l’instinct ce qui conduit irrémédiablement à un résultat lourd et ennuyeux.

        Je n’aime pas et ce n’est pas en m’agressant que je changerai d’avis. C’est à ce demander si tu as, non pas un cerveau, mais un minimum de goût en ce qui concerne la mode.

        Une dernière chose, relis toi avant de poster, ton Français est vraiment à géométrie variable.

        • Bonhommenmouss

           Je ne te reproche pas d’avoir un avis, mais simplement de ne voir que l’aspect copié collé des choses. Tu voulais un look total preppy ? un look total marin ? T’es pas sure la bonne page, c’est un fait.  Ici, il cherche justement à détourner ces codes et ces total looks.

          Il est vrai que les silhouette ne se pas extraordinaires. Mais ce sont les pieces qui font la difference. Elles sont peut être mal agencées entre elles, je suis même un peu d’accord sur ce point, mais je le répète, cet article est simplement une inspiration.

          Les vêtements sont à la bonne taille, les coupes pas assez ajustées : D’où le flingage de la silhouette.

          Mon français est ce qu’il est, et comme tu ne comprends pas les titres, je ne me sens pas vraiment offensé. J’estime que, pour un lycéen, je m’en sors pas mal.

          C’est tout ^^
           

        • Bonhommenmouss

           Je ne te reproche pas d’avoir un avis, mais simplement de ne voir que l’aspect copié collé des choses. Tu voulais un look total preppy ? un look total marin ? T’es pas sure la bonne page, c’est un fait.  Ici, il cherche justement à détourner ces codes et ces total looks.

          Il est vrai que les silhouette ne se pas extraordinaires. Mais ce sont les pieces qui font la difference. Elles sont peut être mal agencées entre elles, je suis même un peu d’accord sur ce point, mais je le répète, cet article est simplement une inspiration.

          Les vêtements sont à la bonne taille, les coupes pas assez ajustées : D’où le flingage de la silhouette.

          Mon français est ce qu’il est, et comme tu ne comprends pas les titres, je ne me sens pas vraiment offensé. J’estime que, pour un lycéen, je m’en sors pas mal.

          C’est tout ^^
           

          • Thomas Poujol

            Je suis ravis d’apprendre que tu es lycéen !

            On est donc d’accord dans l’ensemble. Les pièces ne sont pas bien adaptées et de ce fait n’offrent pas une réinterprétation des classiques convaincante.

            Non, pour un look nautique j’ai juste suggéré de faire un ou deux revers sur le pantalon, je n’ai pas parlé d’association. Pour ce dernier, si tu souhaite que j’approfondisse, j’aurai suggéré d’associé le chino à une maille légère et un blouson en cuir fin.

            Pour le workwear, un chino coupe droite très court avec un revers imposant est intéressant pour la simple et bonne raison que c’est une coupe que l’on retrouve plus sur les pantalon en laine ou les jeans. La couleur rouille en elle même étant assez rare sur un chino (ou orange). De ce fait, une marinière associé à un chino rouille et une paire de godillo ou de brogues à bout fleuris constitue un twist assez intéressant.

            Pour le preppy, si tu ne veux pas du rouge ou du vert, un chino noir peut être intéressant, ne serait ce que pour rompre avec cette omniprésence du bleu !

            Quoi qu’il en soit, je suis heureux de constater que ton second commentaire, plus modéré permette de s’expliquer dans le calme et le respect.

            Cordialement.

          • Thomas Poujol

            Je suis ravis d’apprendre que tu es lycéen !

            On est donc d’accord dans l’ensemble. Les pièces ne sont pas bien adaptées et de ce fait n’offrent pas une réinterprétation des classiques convaincante.

            Non, pour un look nautique j’ai juste suggéré de faire un ou deux revers sur le pantalon, je n’ai pas parlé d’association. Pour ce dernier, si tu souhaite que j’approfondisse, j’aurai suggéré d’associé le chino à une maille légère et un blouson en cuir fin.

            Pour le workwear, un chino coupe droite très court avec un revers imposant est intéressant pour la simple et bonne raison que c’est une coupe que l’on retrouve plus sur les pantalon en laine ou les jeans. La couleur rouille en elle même étant assez rare sur un chino (ou orange). De ce fait, une marinière associé à un chino rouille et une paire de godillo ou de brogues à bout fleuris constitue un twist assez intéressant.

            Pour le preppy, si tu ne veux pas du rouge ou du vert, un chino noir peut être intéressant, ne serait ce que pour rompre avec cette omniprésence du bleu !

            Quoi qu’il en soit, je suis heureux de constater que ton second commentaire, plus modéré permette de s’expliquer dans le calme et le respect.

            Cordialement.

          • Thomas Poujol

            Je suis ravis d’apprendre que tu es lycéen !

            On est donc d’accord dans l’ensemble. Les pièces ne sont pas bien adaptées et de ce fait n’offrent pas une réinterprétation des classiques convaincante.

            Non, pour un look nautique j’ai juste suggéré de faire un ou deux revers sur le pantalon, je n’ai pas parlé d’association. Pour ce dernier, si tu souhaite que j’approfondisse, j’aurai suggéré d’associé le chino à une maille légère et un blouson en cuir fin.

            Pour le workwear, un chino coupe droite très court avec un revers imposant est intéressant pour la simple et bonne raison que c’est une coupe que l’on retrouve plus sur les pantalon en laine ou les jeans. La couleur rouille en elle même étant assez rare sur un chino (ou orange). De ce fait, une marinière associé à un chino rouille et une paire de godillo ou de brogues à bout fleuris constitue un twist assez intéressant.

            Pour le preppy, si tu ne veux pas du rouge ou du vert, un chino noir peut être intéressant, ne serait ce que pour rompre avec cette omniprésence du bleu !

            Quoi qu’il en soit, je suis heureux de constater que ton second commentaire, plus modéré permette de s’expliquer dans le calme et le respect.

            Cordialement.

          • Rubben de la Red

            Bonsoir,

             Je partage l’avis de Thomas Poujol, l’article est bien rédigé, mais les variations proposées autour du chino assez restreintes à mon humble avis nonobstant la recherche de l’auteur. Les sneakers ne peuvent être portées avec tous les styles proposées (avec le chino bleu electrique à titre d’exemple ça frôle la faute de gout), varier sur les chaussures au sens large aurait été intéressant, et tout autant sur la coupe des chinos et peut-être rechercher des couleurs plus exotiques, subtiles pour proposer véritablement des alternatives.
            Avec un dressing sous la main, vous aviez matière à approfondir vos recherches.
            Néanmoins l’article est assez plaisant à lire.

            Cordialement, bonne continuation.

          • Rubben de la Red

            Bonsoir,

             Je partage l’avis de Thomas Poujol, l’article est bien rédigé, mais les variations proposées autour du chino assez restreintes à mon humble avis nonobstant la recherche de l’auteur. Les sneakers ne peuvent être portées avec tous les styles proposées (avec le chino bleu electrique à titre d’exemple ça frôle la faute de gout), varier sur les chaussures au sens large aurait été intéressant, et tout autant sur la coupe des chinos et peut-être rechercher des couleurs plus exotiques, subtiles pour proposer véritablement des alternatives.
            Avec un dressing sous la main, vous aviez matière à approfondir vos recherches.
            Néanmoins l’article est assez plaisant à lire.

            Cordialement, bonne continuation.

          • Greg

            Pour ton information, les dictées se font au collège et en primaire, pas en études supérieures. Quelqu’un qui est mauvais en orthographe au lycée l’est au moins autant après.

            D’autre part, des inspirations doivent justement être très marquées, puisqu’il s’agit de choses dont on s’inspire et qu’on ne suivra pas complètement.

  27. Nico

    AHem …. WTF ? Ok je désapprouve totalement le commentaire de Lookatmyshoes. IL N’EMPECHE que cet article est vraiment vide ! On apprend des choses sur le chino certes, mais alors les différentes façons de porter le chino ? Trois fois la même tenue, ou en tous cas des différentes subtils, qui correspondent aux détails qui font le charme mais qui ne distingue en rien différentes manières originales et fun de porter un chino…. C’est TOUJOURS le même style au final, avec les mêmes vêtements en plus (porté ouverts ou fermés…….) ! Et puis « preppysme flashy », ça fait un peu trop Be ou ELLE. 

  28. Bonhommenmouss

    Un des meilleurs articles du site.

  29. Andréw

     J’approuve les dires de dje.

  30. Lookatmyshoes

    Mon dieu….
    La coupe des chinos est immonde et le mannequin mi-hobbit, mi-roumain, c’est du lourd.
    Dommage, je m’attendais à quelque chose d’instructif. J’ai perdu mon temps.

    • dje

      1) Il me semble que le mannequin et l’auteur soit la même personne.
      2) Dans la vie il n’y a pas que le slim, le mannequin étant assez fin un chino trop fuselé aurai était encore plus immonde.

      3) Le chino est une pièce confortable normal que la coupe soit la plus part du temps droite.

      4) Tu es un abruti 

    • dje

      1) Il me semble que le mannequin et l’auteur soit la même personne.
      2) Dans la vie il n’y a pas que le slim, le mannequin étant assez fin un chino trop fuselé aurai était encore plus immonde.

      3) Le chino est une pièce confortable normal que la coupe soit la plus part du temps droite.

      4) Tu es un abruti 

    • Anonyme

      Tu as le droit de ne pas aimer, mais faire un jugement de valeur méprisant sur l’auteur (raciste de surcroît) caché derrière un écran, c’est d’une facilité…

/* ------------ WAI Tag template ------------------------- */