Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Comment entretenir votre pochette en python ?

Comment entretenir votre pochette en python ?
Antoine

Le python a la peau dure. La tendance observée depuis quelques années semble se renfoncer toujours plus pour 2012, les serpents divers et variés seront de la fête dans nos penderies cette année encore ! Alors oui, ces peausseries exotiques sont à utiliser avec parcimonie quand il s’agit du vestiaire masculin. Hormis pour la maroquinerie, on ne les recommandera pour aucune autre zone géographique de la silhouette.


Quand bien même, une jolie pochette en python vient accessoiriser une tenue sans effémination aucune, et peut lui conférer un côté pointu, si elle est dosée à bon escient. On dit oui aux portefeuilles, aux sacs, éventuellement aux gants, mais le port de chaussures ou de blousons reptiliens devrait être condamné pénalement par la loi.
Mais alors, après avoir cassé votre (grosse) tirelire pour le précieux accessoire, comment le garder dans un bon état et l’entretenir correctement ?  That’s the question.
En suivant les petits conseils qui suivent, votre sac demeurera dans le même état qu’au jour d’acquisition, ou mieux, sera un peu patiné et assoupli, et vous pourrez le porter pendant de longues années, afin de rentabiliser les trois SMIG qu’il a coûté.

Le python est un cuir qui nécessite plus de soins que les autres peaux. D’une part parce qu’il est beaucoup plus cher que le veau, et d’autre part parce que les écailles recouvrant la bête sont de petites choses fragiles et délicates qui n’aiment pas trop être transformées en accessoires de maroquinerie. Néanmoins, si vous êtes soigneux, ce type de cuir de luxe est facile à conserver.
Déjà, évitez de stocker votre snake bag à la lumière du soleil (qui peut dessécher et affadir le cuir). Dans l’idéal, trouvez-vous une petite étagère bien tranquille et rangez-le dans un sac à poussière en tissu.

Pochette Lanvin pour homme en python coloré - 795 euros

Nancy Gonzalez, la spécialiste de l’accessoire anacondesque, proclame que les sacs en python peuvent être trainés sans états d’âme sous la pluie… N’a pas qui veut une marque de maroquinerie de luxe en nom propre, permettant de changer de sac tous les quinze jours.
Aussi sommes-nous plus partagés, et tant qu’à éviter de ruiner votre it-bag à 3000 balles, mieux vaut suivre le prudent conseil de Phoebe Philo, qui préconise l’absence de toute liquidité (excepté à l’intérieur de votre portefeuille) pour la simple et bonne raison que l’humidité risque de faire gonfler le cuir et se décoller les écailles.
On regarde donc la météo avant de sortir Kaa, et si par malheur votre python prenait la flotte, laissez-le sécher tranquille et n’essayez pas d’accélérer le processus au séchoir. Après quelques jours, vous pouvez délicatement appliquer de la vaseline ou de la glycérine, afin d’assouplir la peau. L’idéal est de laisser agir toute une nuit avant de faire briller avec un chiffon propre et sec, en peaufinant avec une chamoisine.
Attention tout de même, si votre cuir est mat à l’origine, il ne faut rien tenter pour le faire briller, l’entretien sera d’autant plus difficile, et la sortie par temps de mousson d’autant plus périlleuse. Dans ce cas, mieux vaut se fier à des produits professionnels et éprouvés.

 

Il existe aussi quelques recettes de grands-mères :

Si le cuir a beaucoup perdu de son brillant, vous pouvez frotter la matière avec un tissu doux imbibé de lait, d’huile d’amande douce, d’huile de ricin, ou encore de blancs battus en neige… Recettes à prendre avec des pincettes. Essayez sur une petite surface pour apprécier le résultat.
Selon un vendeur apprenti-sorcier de chez Selfridges, quand les écailles de votre bag commencent à se décoller, placez-le au… frigidaire. C’est censé remettre la peau du reptile dans le droit chemin. Étant donné que le conseil fut dispensé à propos d’un sac Chloé, j’ose croire qu’il ne disait pas n’importe quoi…
Même si tous ces procédés paraissent peu orthodoxes, ils ont été testés avec succès, n’imaginez donc pas que l’on peut s’amuser à entretenir le python avec des décoctions hasardeuses, au risque d’assombrir ou de gâter la peau.

Et enfin, terminons sur une note d’optimisme : si le cuir est usé, il n’y a aucun espoir de lui faire retrouver sa brillance d’antan. Voilà.
Mieux vaut faire appel à un professionnel de la rénovation, qui saura maquiller les affronts du temps.

 

/* ------------ WAI Tag template ------------------------- */