Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Sélection qualité/prix : la meilleure chemise au meilleur prix

Sélection qualité/prix : la meilleure chemise au meilleur prix
Rédacteur Invité

Afin de vous guider dans votre choix, voici une brève sélection de chemises par budget. Tout le monde y trouvera son bonheur. Elle comprend à la fois les chemises formelles et les chemises décontractées et se veut volontairement restreinte : le mot sélection implique qu’on a touché la came, vous pouvez donc y aller sans risque.

Avant tout chose, 2 exigences pour cette sélection :

que du naturel : limitez le polyester dans votre chemise, surtout au printemps/été. Ça vous fera transpirer, et les auréoles, sauf quand elles flottent au dessus de votre tête, sont rarement élégantes.

du basique simple : Une règle à retenir pour être certain de ne pas vous tromper : n’essayez pas d’intégrer des chemises à plus de deux éléments. Au niveau des couleurs, évitez d’avoir trois, quatre couleurs ou plus (à part sur certaines chemises à carreaux).

Chemises à moins de 50 euros

Attention à éviter Xoos, le roi de la chemise fantaisie cheap et ostentatoire : apprenez à repérer ces pièges ambulants, car ils sont nombreux dans cette tranche de prix.

Les chemisiers britanniques

Vous pouvez avoir une confiance aveugle dans les chemisiers anglais comme Tyrwhitt, TM.Lewin et Haw and Curtis.

1

Il faut simplement savoir qu’ils font généralement des coupes droites : si vous voulez de l’ajusté, n’hésitez donc pas à choisir leurs coupes extra slim.

Leurs motifs fantaisie et casual ne sont pas non plus très intéressants : cantonnez-vous chez eux aux valeurs sûres du formel, c’est-à-dire l’uni et les rayures verticales.

Leur grand intérêt, c’est que vous pouvez vous en procurer 3 pour 50-70 livres selon la marque, ce qui vous permet de vous faire un petit stock de basiques. Seul inconvénient, la coupe est assez traditionnelle et droite donc, faites attention à bien choisir les plus slims.

Uniqlo

Si vous pouvez vous rendre à leur flagship rue Scribe, vous pourrez vous fier à leurs chemises oxford à col boutonné et aussi à leurs chemises en flanelle de coton, un des meilleurs rapports qualité/prix en la matière.

2

Opalona

La qualité est impeccable : ça se voit au niveau des finitions qui même à l’intérieur de la chemise sont sans failles.

Attention par contre : ça taille grand. Un bon 1M75 et 60 kg sont nécessaires pour le S.

3

La chemise bleu clair est un basique sûr pour une chemise formelle, et vous pouvez la rendre un peu plus originale avec un col arrondi : c’est un effet géométrique discret mais intéressant aussi bien col boutonné sous un costume que déboutonné.

Les motifs sont une bonne occasion pour s’essayer à des couleurs auxquelles vous n’étiez pas habitué, par exemple le rose, le rouge ou le mauve. Des couleurs que l’on peut parfois trouver trop efféminés si utilisées pour une chemise unie. Disponible ici.

opalona

Le motif Vichy a en plus le mérite d’être plutôt polyvalent et se pouvoir être porté aussi bien au travail qu’en soirée.

Chemises entre 50 et 100 euros

C’est un intervalle un peu bâtard entre l’entrée de gamme et les chemises à plus de 100 euros

Deux marques pour ce créneau : Balibaris, spécialisée dans les basiques, et COS, la branche moyen-de-gamme d’H&M.

COS

COS, la marque premium d’H&M, propose des chemises à partir de 59 euros: une excellente affaire si vous avez une morphologie un peu difficile, par exemple que vous êtes petit et un peu trapu. La coupe est cintrée et les manches sont un peu moins longues que dans le prêt-à-porter traditionnel.

Les chemises COS ont l’avantage de convenir à beaucoup de morphologies différentes. A partir de seulement 59 euros, elles conviennent par exemple particulièrement bien aux petites tailles avec des coupes cintrées et des manches moins longues que la moyenne. Si vous le pouvez, faites un tour en magasin avant d’acheter en ligne : les magasins sont basés à Paris, Bordeaux, Marseille et Strasbourg.

Les tailles sont les mêmes au fur et à mesure des saisons, vous serez tranquilles une fois que vous aurez trouvé la votre.

La chemise bleu ciel de base, à 49 euros, une valeur sûre.

La chemise bleu ciel de base, à 49 euros, une valeur sûre.

La chemise blanche est elle aussi très honorable pour son prix.

La chemise blanche est elle aussi très honorable pour son prix.

La chemise blanche de base, j’aime surtout la boutonnière cachée : on appelle ça un boutonnage sous patte. Quand les boutons de chemise n’ont rien de particulier (par exemple bois, nacre ou noix de coco), c’est un ajout relativement élégant.

Balibaris

Crée en 2010 : Balibaris est une bonne marque si vous cherchez de la polyvalence. Elle fait produire en Europe et fonctionne par spécialité et par domaine de compétence : cachemire en Ecosse, chemises formelles en Italie, chemises chambray également en Italie mais avec du tissu chambray américain original.

Auparavant exclusivement en ligne, leur première boutique a été ouverte rue de Marseille mardi 4 septembre.

La chemise blanche basique qu’on devrait tous avoir dans sa garde-robe.

La chemise blanche basique qu’on devrait tous avoir dans sa garde-robe.

Polyvalente, elle ira aussi bien avec un costume qu’avec un pull col v ou un cardigan. Si vous voulez la porter aussi bien au travail qu’en soirée, il est important d’en choisir une bien coupée (mais pas moulante attention) et avec une longueur intermédiaire qui vous permette de la porter rentrée dans le pantalon sans qu’elle ressorte et sortie sans avoir l’air ridicule. Comptez généralement entre 5 et 10 cm sous la ceinture.

Vous la privilégierez quand la température reviendra à monter (printemps/été)  Elle reprend tous les codes du workwear et se porte bien manches retroussées et sortie du pantalon, avec un tee-shirt un peu échancré en dessous. C’est l’alternative à la chemise à carreaux (qui fait parfois bûcheron scandinave ou canadien et est plus caractéristique de l’automne/hiver).

La workwear, authentique et masculine, elle fait partie intégrante de l’univers Far West et Americana, au moins au même titre qu’un Levi’s 501. Côté composition, elle est faite d’une chaîne de coton bleu avec un fil blanc intégré dans le tissage, ce qui la rend vraiment confortable.

Chemises entre 100 et 150 euros

C’est l’intervalle idéal avec un choix vraiment important : vous trouverez de quoi faire pour tous les usages. J’ai trié quelques marques de créateur, et une marque traditionnelle.

Melinda Gloss

Les chemises de cette marque se distinguent par une coupe impeccable, avec parfois les manches un peu longues. On innove beaucoup sur le tissu : voile de coton, flanelle de coton, mélange de coton et laine, coton japonais etc…

Les détails sont variés : boutons en bois, corne, ivoire végétale, coton.

Une chemise Melinda Gloss dure facilement plusieurs années : je porte certaines des miennes depuis 2009 et malgré quelques maltraitances, comme de nombreux nettoyages à sec, elles n’ont pas bougé.

Petite sélection :

La chemise blanche basique détournée avec un col officier.

La chemise blanche basique détournée avec un col officier.

Une chemise en coton japonais avec des boutons en coton : parfait si vous voulez faire l’expérience de matières plus inhabituelles.

Une chemise à carreaux plus clairs, avec boutons en bois, et un col à patte pour une touche de modernité.

Une chemise à carreaux plus clairs, avec boutons en bois, et un col à patte pour une touche de modernité.

Commune de Paris

Le registre est plus précieux et sérieux que Melinda Gloss, déjà à travers la matière utilisée, souvent une popeline de coton ultra douce ou une flanelle fine, et aussi à travers les motifs un peu plus sombres.

Deux chemises ont retenu mon attention : la chemise Cluseret, un détournement de la chemise financier avec des petits carreaux rouge et un col au bouton en coton bombé qui donne une vraie touche d’élégance. Mais aussi la chemise Gambon, en flanelle de coton grise et en boutons en bois : j’aime beaucoup le contraste de couleurs et le mélange des finitions workwear (col boutonné, poche poitrine) avec les boutons en bois.

Turnbull and Asser

Retour aux chemisiers britanniques : c’est celui utilisé par le Princes Charles. Si vous voulez un basique infaillible, vous pouvez foncer. La durée de vie de ces chemises se mesure en dizaine d’années et elles sont entièrement fabriquées au Royaume-Uni.

La chemise blanche basique, au col Regent, légèrement moins formel

La chemise blanche basique, au col Regent, légèrement moins formel

A présent, il ne vous reste à qu’embaucher une ménagère pour repasser vos chemises ou faire chauffer votre fer si vous êtes déjà un pro du repassage…

Vous retrouverez encore plus de conseils sur BonneGueule.fr : notre blog mode homme.

À bientôt sur la toile,

Geoffrey, Valéry et Florian

Commentaires

  1. James Schofield

    Oh la la tres belles chemises! Faites attention de ne pas faire ces erreurs !

  2. baronito

    Je trouve qu’il manque quelques enseignes comme Atelier Privé (qui propose, selon moi, un meilleur rapport qualité prix que Melinda Gloss)et Alain Figaret dont les cols sont impeccables.

  3. ZZZ

    Génial. Une fois de plus rien que des produits ( très ) difficiles à obtenir en suisse.

  4. Damien

    Super article ! Pour commander sur Tyrwhitt,vu que tout est en livres, ça se passe comment ?

  5. flo

    Des avis sur la marque Hast ?

    • Extrèmement séduit par les chemises Hast (J’en ai acheté 4). De belles chemises basiques au tissus de grande qualité, coupe parfaite, col quasi parfait (un tout petit moins grand, 1/2 cm en moins) mais ça c’est parce que je suis très difficile.

  6. vassilis

    et les chats perchés alors ? :)

  7. Ludo

    Merci pour ce dossier sélection !

    Sans vouloir faire trop de pub, et de toute façon cela reste pour l’instant limité au créneau des chemises formelles, il y a aussi de l’intérêt à d’étudier le nouvel acteur : Hast ( http://hast.fr )
    Pour avoir essayé, et si on se base sur le pricing actuel, certes ils ne proposent pas encore une grande diversité de coupes, mais pour le prix, la qualité est vraiment remarquable.

  8. Pete

    Sympa cette sélection!
    Je viens de découvrir la marque Opalona qui en effet semble faire de la belle marchandise et qui plus est fabriquée en Europe. Je pensais également voir la marque Hast dont on parle pas mal en ce moment (très bon rapport qualité/prix).
    Encore une fois bravo à l’équipe de BonneGueule qui fait du très bon boulot!
    Impatient de lire les prochains articles ;)

  9. Super article, quand un blog à suivre écrit pour un autre blog à suivre : ça donne des choses géniales.
    Les chemises font partie intégrantes de la garde robe masculine, et il faut savoir les choisir !

  10. PlasticB

    Salut,

    Bravo pour l’article :)

    J’ai toujours entendu dire que COS taillait grand et large et sur leur eshop la taille minimum est S donc est-ce que pour un gabarit 1m70 – 60kg leurs chemises conviennent (donc pas parachute et manches assez courtes) ? :)

    De même pour Uniqlo, les chemises ne seraient pas trop grandes pour ce type de gabarit ?

  11. Autant il est vrai que chez Xoos il y a les 3/4 des chemises qui ont des details juste horrible mais quand on arrive à en trouver des simples la qualité de la finition et du tissu sont largement au rdv je trouve. Pour le meme prix que du Zara ont a des chemises bien plus resistante

/* ------------ WAI Tag template ------------------------- */