Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Dossier : Quoi de neuf pour nos sous-vêtements ?

Dossier : Quoi de neuf pour nos sous-vêtements ?
Aurélien

Depuis les années 2000 et l’arrivée de nouvelles marques misant sur des matières et des formes inédites, les ventes de sous-vêtements masculins ne cessent d’augmenter. Désormais, au-delà du côté pratique et du confort, l’aspect séduction prend une part importante dans les motivations d’achat.

Il est dont temps de jeter un oeil à ces nouveaux produits, histoire de voir si la relève est assurée pour nos vieux caleçons pas toujours très sexys.

Laissons ainsi de côté les marques traditionnelles (Diesel, CK, Armani,…) pour nous concentrer sur des marques moins connues, souvent moins chères et surtout spécialisées dans les sous-vêtements pour hommes.
Elles sont pour la plupart très présentes sur le net où elles remportent un franc succès. Pas toujours de très bon goût, certaines d’entre elles proposent tout de même des produits de qualité et des styles intéressants. Nous avons pu tester une dizaine d’entre elles, voici un aperçu des marques à suivre :

Aussiebum

Commençons par une marque australienne qui est probablement l’une des meilleures du genre : Aussiebum.
Son premier atout est de proposer un très large choix de modèles tous déclinés dans plusieurs couleurs. Slips, boxers, caleçons, il y en a pour tous les goûts et à des prix abordables. Très agréables, les sous-vêtements Aussiebum allient confort et esthétique. Il faut ainsi noter que les coupes sont particulièrement bonnes. Côté tissus, on s’arrêtera sur un modèle inédit composé à 25% de fibres de bananes.
Ecolo, élégant et très confortable, Aussiebum est sans aucun doute l’une des marques les plus intéressantes du moment. D’autant plus que comparés à d’autres, les sous-vêtements vieillissent très bien et résistent admirablement aux différents lavages sans rien perdre de leur maintien initial !

Dans la même veine, on peut également citer James Tudor qui propose un look sport assez rétro. Si les collections sont moins étoffées,  les modèles sont tout aussi confortables et rivalisent de petits détails inédits comme la fermeture latérale à boutons aimantés. Malheureusement, plus gadget que pratique.

Andrew Christian

Continuons avec une autre marque très orientée sport : Andrew Christian.
Malgré la notoriété grandissante de la marque californienne, il faut avouer que nous avons été plutôt déçus par les modèles qu’elle propose.
Car, depuis quelques temps, elle s’est spécialisée dans la lingerie « remodelante » au point de ne plus proposer que des modèles de ce type.
Sur le même principe que les soutiens-gorge renforcés des dames, ces sous-vêtements cherchent à mettre en valeur nos atouts, à grand renfort  de poches de soutien intérieures pour l’avant et d’élastiques ou de coussins pour l’arrière…
Sans rentrer dans le débat pour ou contre ce genre de méthodes, on peut tout de même reconnaître que les différentes techniques de « push up » avant sont efficaces (bon goût mis à part) et surtout très confortables car elle permettent un maintien maximum. Parfait par exemple pour faire du sport !
Reste que les sous-vêtements Andrew Christian ne sont pas toujours parfaitement coupés et surtout qu’ils ne vieillissent pas très bien. Si vous êtes vraiment tentés par un sous-vêtement push-up, allez plutôt jeter un oeil du côté de C-in2 ou Aussiebum.

Bruno Banani

Revenons à des sous-vêtements plus traditionnels avec les allemands de Bruno Banani.
La marque s’était rendue célèbre il y a quelques années en déshabillant Angela Merkel dans une de ses publicités.
Cette année, le plan com’ consiste à sortir de nouveaux produits chaque mois. Elle offre ainsi un choix de modèles très variés aux motifs malheureusement pas toujours réussis. On vous conseille tout de même d’attendre le mois de septembre et l’arrivée de la belle édition limitée Dark River.

Dans le même esprit, la marque Olaf Benz propose quelques designs intéressants dans des matières toujours innovantes.

Baskit

Pour un style classique, on peut également se tourner vers la marque Baskit.
Ici pas de motif ou de couleur extravagante, simplement des sous-vêtements bien coupés dans des matières très agréables.
C’est donc une option très intéressante, d’autant plus que les modèle dépassent rarement les 20 dollars !

Bluebuck

Enfin, Si vous êtes vraiment à la recherche de sobriété et de confort, vous pouvez jeter un oeil aux dessous virils et écolos proposés par Bluebuck.
La marque s’adresse aux « hommes robustes » en leur offrant une gamme de sous-vêtements en coton bio très confortables et surtout très résistants. Très doux, ils ne peluchent pas et sont sensés durer très longtemps. Côté style, par contre, pas de folie, mais des slips, shorty et boxers déclinés en bleu et en blanc. Simple, mais élégant.

Ron Dorff

Mais, si vous êtes un amateur de slips, autant vous tourner directement vers la référence en terme de simplicité et d’élégance : la marque franco-suédoise Ron Dorff.
Contrairement à Bluebuck, la coupe est ajustée, ce qui permet un maintien très agréable. La marque a également la bonne idée de ne pas placarder son logo en énorme, contrairement à bon nombre de ses concurrents. Les seuls signes de reconnaissance sont deux très chics œillets discrètement brodés sur le côté.

L’offre de sous-vêtements masculins n’a donc jamais été aussi importante en terme de choix mais aussi, et c’est une bonne surprise, en terme de qualité. Certaines « petites » marques apparues ces dernières années n’ont rien à envier aux Diesel, Armani et autres Calvin Klein. Et, alors que l’on observe un certain retour à des modèles plus sobres, on ne peut qu’espérer que ces marques continuent à se démarquer, y compris dans la simplicité.

Commentaires

  1. Pleouch

    En ce qui concerne les sous-vêtements Paul Smith, quelqu’un saurait-il ce qu’ils valent en terme de qualité, durée et confort ?
    Merci d’avance

  2. chacha

    j’aime particulièrement cet article
    merci aurélien !

  3. reconnaissons les dessous pour hommes ont considérablement évolué dans le temps. quand on se rappelle les caleçons de années 1…

  4. Arthus

    J’aime aussi beaucoup Andrew Christian et les marques de petit-q.com, souvent très innovantes et originales

  5. Julien

    Merci pour l’article. Et pour les caleçons vous recommandez malgré tout quelles marques ?

    • Maxime

      Clémence de Gabriac, Monsieur Chat L’heureux, Arthur…

      • Julien

        Cool !! Merci beaucoup !!

    • StanParis

      Il y aussi une nouvelle marque qui a l’air pas mal : Monsieur Moore avec le boxçon

  6. PcY

    je suis d’accord avec TheBlueEyedBoy , la marque ecrit en enorme sur le haut du calecon c’est pas classe. Personellement mes calecon ou boxer je les aime de bonne qualité mais le plus simple possible

  7. Thom

    D’où vient la photo globale de l’article ? elle est tellement belle !
    Merci !
    Thom

    • Il s’agit de Jeremy Young pour le dernier lookbook de Paul Smith Underwear.

  8. madback

    je me demande ce que vaut tout cela face aux anciens telles que sunspel …

  9. Le ‘no-logo’ n’est finalement pas si mal appliqué aux sous-vêtements également.

  10. Maximilien

    Pour aller plus loin : Inderwear.com
    et découvrir qu’Andrew Christian fait aussi des produits « classiques »… et que d’autre marquent montent comme ES ou Rufskin, Olaf Benz, Udy, Barcode…

  11. Diidjy

    Super idée cet article ! Merci ! :)

/* ------------ WAI Tag template ------------------------- */