Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Pré-collection Givenchy – Automne 2012

Pré-collection Givenchy – Automne 2012
Antoine

Pour sa première pré-collection pour hommes en images, Riccardo Tisci a développé et étoffé sa silhouette masculine en un vestiaire complet. Inspiré par les requins, les marines et les surfeurs version nocturne, il mélange sportswear américain, grosses pièces à tendance utilitaire et costumes-tailleurs baggy. Un mélange détonnant pour un résultat original, dans la droite lignée des collections précédentes.

Sympa la toque en moumoute, non?

 

La collection s’ouvre sur une référence résolument streetwear, riche en sweatshirts et t-shirts en jersey imprimé associés à du denim dérivé du vêtement de travail. Ces essentiels de l’homme sont renouvelés par cette tension entre douceur et agressivité, véritable signature Givenchy.

Techniques de construction, recherche de tissus et traitements non-conventionnels confèrent aux silhouettes faites de superpositions une élégance urbaine. Flanelle de laine, larges zips industriels et peaux lainées blanches donnent de la texture aux looks, avec un petit raffinement architecturé et une ligne nette. Laines ultra-compactes alternent tissus techniques thermocollés pour façonner des costumes à la coupe allurée.

Les couleurs sourdes tournent autour du marine, bleu nuit et indigo complétées de noir, kaki, gris et blanc. Traitées en camaïeu, elles soulignent volumes et formes.

Les casquettes de baseball en poney, cuir ou peau lainée sont associées aux brides-porte-clefs à dent de requin et boucles d’oreilles en corne. Les sacs voient grand avec les cabas en agneau plongé ou en feutre de laine et agneau plongé ou la version 48h en poney. Les baskets montantes et les chaussures hybrides à semelle de gomme contrastent avec les élégantes richelieus pointues.

On aime ou on n’aime pas.

Retrouvez toutes les tenues de la pré-collection Givenchy Automne-Hiver 2012 sur Givenchy.com

 

Caban classique qui contraste avec le pull néo-maya...

 

Commentaires

  1. fan du scrib

    La toque moumoute demande un sacré style pour être portée dans la rue…!
    L’article est sympa, toujours très bien écrit, c’est amusant de voir qu’il y a en un qui s’acharne toujours sur ce qu’écrit Antoine, ne nait pas écrivain qui veut, tant pis pour toi mon pauvre M

  2. William Makolle

    C’est tellement épuré! Comment ne pas aimer! 

    http://exaltthearts.blogspot.com/ 

  3. M.

    A et l’imprimé est tout sauf neo maya! C’est une gueule de requin, des sirènes et des lauriers…

  4. M.

    « Techniques de construction, recherche de tissus et traitements non-conventionnels confèrent aux silhouettes faites de superpositions une élégance urbaine. Flanelle de laine, larges zips industriels et peaux lainées blanches donnent de la texture aux looks, avec un petit raffinement architecturé et une ligne nette. Laines ultra-compactes alternent tissus techniques thermocollés pour façonner des costumes à la coupe allurée. »
    ça c’est complètement n’importe quoi…serieusement Maxime quand est-ce que tu le vires ce chroniqueur??

    C’est quoi un « costume tailleur baggy » ??? Pour info ya aucun opening leg supérieur a 20cm…

/* ------------ WAI Tag template ------------------------- */