Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Le Printemps/Été 2012 de Thom Browne

Le Printemps/Été 2012 de Thom Browne
Aurélien

Plus que de simples défilés, les présentations des collections de Thom Browne sont toujours de véritables spectacles. Que ce soit pour Moncler ou pour sa propre marque, le designer ne recule devant aucune excentricité pour présenter ses lignes toujours très réussies. Voici un aperçu de ses deux derniers shows.

Moncler Gamme Bleu


Rythmée par la marche impériale de Star Wars, la collection Gamme Bleu de Moncler pour l’été prochain est aussi sportive que futuriste.
Après s’être intérressé l’an dernier au mythique Tour de France, Thom Browne signe cette fois-ci une collection axée autour du tennis et de l’escrime.
La tenue des escrimeurs inspire ainsi des vestes matelassées et boutonnées sur le côté ainsi que des pantalons très stretch. Les shorts plutôt courts et les bandeaux dans les cheveux viennent quand à eux rappeler la sobriété des tenues de Wimbledon.
Côté couleur, le blanc, le noir et le gris sont utilisés de manière très graphique. On retrouve également les lignes tricolores (bleu, blanc rouge) chères au designer américain.





Thom Browne


C’est chez Maxim’s que Thom Browne a présenté la collection de sa propre marque. Comme à son habitude, il y a proposé une relecture très personnelle des vêtements les plus formels du vestiaire masculin. Cette fois, il n’a pas hésité à y mêler une influence plus féminine en ponctuant ses silhouettes de nombreuses franges et surtout de plusieurs jupes.
Mais au delà de ce côté « cabaret des Années Folles », on retrouve la rigueur et le jeu sur les proportions qui font la force du designer. On observe ainsi de nouvelles variations bienvenues sur les vestes : plus imposantes, certaines voient leurs manches tronquées tandis que d’autres les absorbent pour former des capes englobantes.
Des impers ou de petits trenchs viennent également se poser sur les épaules pour terminer ces silhouettes déjà bien chargées.
Pour le bas enfin, on retrouve plusieurs longueurs allant du short au pantalon court en passant par des bermudas s’arrêtant juste au-dessus du genou. Rien de très long donc !





Comme leurs présentations très théâtrales, ces deux collections mêlent ainsi à merveille rigueur et extravagance. On y trouve de très belles pièces dans un style plutôt sportwear chez Moncler et plus formel chez Thom Browne.

 

Commentaires

  1. L

    Peut-on avoir le droit à un joker?

  2. Pour la collection des vêtements signé Thom Browne il y a quand même une grande partie des vêtements qui sont importable (ou alors pour un carnaval) mais bon il y au moins une bonne créativité dans ses nombreuses pièces.

    ps: sur l’avant avant dernière photo, c’est une lampe sur sa tête ?!

/* ------------ WAI Tag template ------------------------- */