Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Givenchy – Collection Prefall 2012

Givenchy – Collection Prefall 2012
Antoine

Givenchy vient encore nous réjouir avec de nouveaux items pour cette saison hivernale en devenir.

Le python continue son ascension rampante dans nos penderies, avec des articles de maroquinerie très réussis. Et les semelles épaisses façon creepers ont encore de beaux jours devant elles, puisque la marque remet le couvert avec des bottines hybrides, qui mélangent avec brio les attraits des loafers et les fleurissures des richelieux. Quant aux costumes, c’est encore les mêmes coupes étriquées mais étrangement monolithiques qui prévalent. Les cravates sont assorties aux chemises et jouent le tons sur tons, avec un exemple très bien tourné de look total black, qui n’a rien d’une faute de goût, malheureusement agrémenté d’une casquette à l’envers, petite touche gangsta typique de Riccardo Tisci (Hubert de Givenchy se retournerait dans sa tombe).

On remarquera les chaussures vernies, qui continuent elles aussi de revenir de leurs années piteuses, pour flamboyer sur toutes les tenues.

 

Commentaires

  1. Ca serait bien de signaler à sa famille que c’est un Zombie ! ; )

  2. Ca serait bien de signaler à sa famille que c’est un Zombie ! ; )

  3. Ca serait bien de signaler à sa famille que c’est un Zombie ! ; )

  4. Matthieu

    Personnellement, je trouve que monolithique décrit plutôt bien la coupe des costumes, qui est je dois dire assez étonnante. Et, sans vouloir alimenter une polémique, commencer son commentaire par  »incroyablement pompeux » et signer Sire Thomas, ça me fait un peu rire

    • Thomas Poujol

      Si tu préfère je signe Monseigneur c’est moins valorisant.

    • Thomas Poujol

      Si tu préfère je signe Monseigneur c’est moins valorisant.

      • Matthieu

        Je préfère rien du tout, à vrai dire je m’en fiche totalement. C’est juste que signer Monseigneur ou Sire, sincèrement on s’en tape que tu le sois, et je trouve que c’est très pédant, même si c’est d’aventure vrai. Mais après c’est mon avis et je m’en voudrais de froisser la noblesse…

      • Matthieu

        Je préfère rien du tout, à vrai dire je m’en fiche totalement. C’est juste que signer Monseigneur ou Sire, sincèrement on s’en tape que tu le sois, et je trouve que c’est très pédant, même si c’est d’aventure vrai. Mais après c’est mon avis et je m’en voudrais de froisser la noblesse…

      • Matthieu

        Je préfère rien du tout, à vrai dire je m’en fiche totalement. C’est juste que signer Monseigneur ou Sire, sincèrement on s’en tape que tu le sois, et je trouve que c’est très pédant, même si c’est d’aventure vrai. Mais après c’est mon avis et je m’en voudrais de froisser la noblesse…

      • Matthieu

        Je préfère rien du tout, à vrai dire je m’en fiche totalement. C’est juste que signer Monseigneur ou Sire, sincèrement on s’en tape que tu le sois, et je trouve que c’est très pédant, même si c’est d’aventure vrai. Mais après c’est mon avis et je m’en voudrais de froisser la noblesse…

      • Matthieu

        Je préfère rien du tout, à vrai dire je m’en fiche totalement. C’est juste que signer Monseigneur ou Sire, sincèrement on s’en tape que tu le sois, et je trouve que c’est très pédant, même si c’est d’aventure vrai. Mais après c’est mon avis et je m’en voudrais de froisser la noblesse…

        • Thomas Poujol

          Et ben alors, il ne faut pas s’emporter comme ça…

          • Matthieu

            Absolument pas emporté. Mais t’as l’air de savoir beaucoup de choses, alors tu sais peut-être mieux que moi

    • Thomas Poujol

      Si tu préfère je signe Monseigneur c’est moins valorisant.

  5. Matthieu

    Personnellement, je trouve que monolithique décrit plutôt bien la coupe des costumes, qui est je dois dire assez étonnante. Et, sans vouloir alimenter une polémique, commencer son commentaire par  »incroyablement pompeux » et signer Sire Thomas, ça me fait un peu rire

  6. Matthieu

    Personnellement, je trouve que monolithique décrit plutôt bien la coupe des costumes, qui est je dois dire assez étonnante. Et, sans vouloir alimenter une polémique, commencer son commentaire par  »incroyablement pompeux » et signer Sire Thomas, ça me fait un peu rire

  7. Matthieu

    Personnellement, je trouve que monolithique décrit plutôt bien la coupe des costumes, qui est je dois dire assez étonnante. Et, sans vouloir alimenter une polémique, commencer son commentaire par  »incroyablement pompeux » et signer Sire Thomas, ça me fait un peu rire

  8. Dragonstreet

    Je pense qu’Hubert de Givenchy n’est pas encore mort…

  9. Incroyablement pompeux et par ailleurs bourré de fautes de français. On ne parle pas de saison hivernale « en devenir ». Lorsque l’on parle de costumes au pluriel, on ne poursuit pas avec « c’est encore » mais ce sont. Qui plus est, j’aimerai que tu m’explique comment une ascension peut être rampante. Quitte à faire du style, maîtrise un peu mieux ton français, le bon mot ne prime pas sur la cohérence. Pour conclure, peut tu m’expliquer ce qu’est un costume étriqué, mais monolithique soit, pour donner la définition, construit d’un bloc. Je te laisse à tes réflexions en espérant que mon commentaire ne te servira pas une fois encore de prétexte pour te placer en victime, mais sera un moyen pour toi d’évoluer dans le bon sens. Il est parfois nécessaire de prendre en compte les réflexions de ses lecteurs pour évoluer, sur lorsque les critiques sont légions.

    • Antoine

      Cher messire,

      « En devenir » => locution qui signifie « en cours de réalisation ». Expression que je trouve ici appropriée pour une collection qui est en train d’être façonnée.

      « C’est encore » => « C’est encore les vacances », locution plus courante que « ce sont », qui est une forme correcte également, mais moins naturelle à mon goût.

      « L’ascension rampante » fait référence à une entrée progressive de cette tendance dans nos vestiaires, le « rampante » est utilisé comme jeu de mot, pour faire un parallèle avec les serpents, et l’idée de progressivité.

      Les costumes sont étriqués car près du corps, mais comme on peut le voir sur les visuels, les silhouettes ressemblent à des blocs, d’où l’adjectif de « monolithique », quelques licences poétiques ne font pas de mal.

      Enfin pour finir, si vous ne commentez mes articles que pour chercher la petite bête, entreprise qui s’avère ici stérile, épargnez-vous ce mal. Ça vous évitera de vous énerver tout seul, et je n’aurai pas à justifier dictionnaire à la main, chaque phrase et expression de mes articles.

      • Chicken

        Sans vouloir chercher la petite bête, Hubert De Givenchy est bien vivant… Il serait donc bon de vérifier quelques infos de base avant de publier un article.
        Et par pitié, optez pour un vocabulaire plus précis pare que « item » ce n’est pas possible !

        • Jacques

          Pauvre  Hubert quand meme…

      • Thomas Poujol

         J’apprécie votre réponse et tiens à préciser que loin de m’énerver je provoque simplement le débat. Tant pis si ce loisir vous laisse de marbre. Quoi qu’il en soit je tiens à vous dire que j’apprécie votre franchise et suis prêt à remettre le couvert dès que j’en aurai l’occasion.

        Bonne journée.

/* ------------ WAI Tag template ------------------------- */