Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Défilé Givenchy Automne-Hiver 2012-2013

Antoine

Cette saison Automne/Hiver donne à Riccardo Tisci l’occasion de sonder le rêve américain à sa manière, bien particulière. Le drapeau américain et le mythe masculin du minotaure se confondent en un sportswear graphique et des costumes affutés. Après sept saisons en tant que directeur artistique de l’homme chez Givenchy, ce défilé renforce la signature maintenant typique, à savoir des silhouettes nettes et élégantes associées à un sportswear luxueux, mais pas toujours du meilleur effet.


Les superpositions architecturées en trompe-l’œil renouvellent les cabans en drap de laine et cuir. La toile denim est soumise à moult délavages, du bleu le plus pâle à l’indigo profond.
Les blousons zippés à applications de gros-grain de coton rouge jouent sur toutes ces tonalités de bleu. Le savoir-faire artisanal se retrouve dans un gilet en poney rebrodé de pastilles de poney porté sur un blouson en cuir mi-bomber, mi-perfecto. Les imprimés parsèment la collection entre fondu de visage d’homme et tête de minotaure et les multiples réinterprétations de la bannière étoilée sur larges sweat-shirts de footing.
Manteaux, chemises, t-shirts et pulls sont ornés d’étoiles en émail enduit, de cristaux de jais et de cristaux pour mettre le visage en valeur. Une combinaison en grain de poudre noir à manches rouges est portée sous un manteau noir à gilet en trompe l’œil rouge incrusté d’un semis géométrique de cristaux de jais.
Noir, marine et marron sont réveillés par du rouge écarlate, de l’ivoire et du blanc. Les couleurs de l’année quoi.
Les chaussures fusionnent baskets de gangsters et derbys à bout fleuris inspirés de ceux des immigrés italiens arrivant aux Etats-Unis dans les années 1940. L’excentricité la plus voyante du défilé restera probablement ces bijoux qui donnent un côté presque tribal aux silhouettes ; boucles d’oreilles en cristal de jais ou étoiles émaillées ainsi que des piercings de nez en métal doré ou canon de fusil rehaussés de cristaux.
Au final un doux mélange de plein de choses, peut-être un peu trop fourre-tout pour que ça soit assez cohérent.

 

 

Commentaires

  1. Olivier L.

    qu’est ce que c’est bien les communiqués de presse : copier/coller et hop une ou deux phrases en plus et en ligne. C’est sûr on perd pas de temps que ce soit pour le lookbook ou le défilé …….. Merci Givenchy Presse

  2. freon

    J’avais raison de me faire un piercing de nez ! Reste plus qu’à en trouver des plus voyants. Sinon moi je trouve ça sympa tout ça, ça change de ce qu’on voit dans la rue

  3. M.

    Autant ta description du lookbook etait nase autant là c’est pas mal fidèle. Je dis quand c’est de la merde, je dois en faire autant quand c’est bien, là c’est bien.

  4. Hommage au drapeau américain… avec une sensibilité soviétique des années 70.

    Très spécial.

  5. Alex

    Toujours plus loin dans la laideur, c’est la marque de fabrique de Givenchy…

  6. Moi

    Mon Dieu que je trouve ça laid…

/* ------------ WAI Tag template ------------------------- */