Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

De Fursac met en route sa plus belle collection

De Fursac met en route sa plus belle collection
Maxime

De Fursac does it again. Toujours sous la direction artistique de l’Atelier Franck Durand, la marque française envoie pour l’Automne-Hiver 2013/2014 Clément Chabernaud (oui, encore lui) sur circuit. Et soyons clairs : c’est très, très réussi.

La Campagne

On retrouve donc ce bon Clément en noir et blanc et en vidéo, sur l’autodrome de Linas-Montlhéry tandis que tourne autour de lui une Porsche de collection.

Maintenant à l’aise avec ses codes, De Fursac se tourne vers un storytelling un peu plus poussé, sur un univers chargé d’élégance au masculin (coucou Steve McQueen) : la course automobile et plus précisément le circuit, avec ses tribunes, ses paddocks, ses piles de pneus.

La Collection

Quid de la collection ? C’est pour moi la plus réussie de De Fursac à ce jour : la marque s’appuie pour l’hiver sur tous ses points forts, au premier rang desquels la qualité de ses matières, grâce notamment à son partenariat avec la Lanificio Cerruti, l’un des acteurs historiques de la province de Biella (avec Zegna), qui développe des tissus exclusifs pour De Fursac.

On retrouve donc la laine ici déclinée en version drap de laine vierge, cachemire, chinée, fourrure de Mérinos, tweed, mouchetée, et évidemment flanelle, autant de textures qui permettent d’habiller immédiatement une tenue.

On remarquera également un net recul dans ce lookbook du nombre de tenues de cérémonie, au profit des costumes et blazers de ville. Un choix gagnant : c’est là que la marque propose l’offre la plus différenciante.

Mais le plus simple reste d’admirer le lookbook : la collection parle d’elle-même. En espérant que De Fursac n’en profite pas pour augmenter ses prix, jusque là au niveau de la qualité de leurs produits mais sans excès.

De Fursac Automne Hiver 2013 2014-3

On retient la superbe veste beige en laine et cachemire double face.

On retient la superbe veste beige en laine et cachemire double face.

Un très joli imperméable en coton à détails cuir, qui sera disponible en gris ou marine.

Un très joli imperméable en coton à détails cuir, qui sera disponible en gris ou marine.

"Canadienne avec col en fourrure mérinos, double tissage laine vierge et chanvre "Parcour" par Lanificio Cerruti". Oui, ça change de Zara

« Canadienne avec col en fourrure mérinos, double tissage laine vierge et chanvre « Parcour » par Lanificio Cerruti ». Oui, ça change de Zara

La veste en tweed gris est un gros classique de la mode masculine hivernale, en voici une déclinaison plus noble : un Prince de Galles moucheté, en laine vierge et soie.

La veste en tweed gris est un gros classique de la mode masculine hivernale, en voici une déclinaison plus noble : un Prince de Galles moucheté, en laine vierge et soie.

On retient l'accessoire très suave : l'écharpe en twill de soie imprimé.

On retient l’accessoire très suave : l’écharpe en twill de soie imprimé.

Idem : bien que discrète, l'écharpe habille toute la tenue.

Idem : bien que discrète, l’écharpe habille toute la tenue.

On note le pantalon en tweed, casual mais très chic.

On note le pantalon en tweed, casual mais très chic.

Le plus important pour un beau manteau qui tient chaud et qui tient la durée ? La matière. Ici, drap de laine vierge et cachemire, parfait.

Le plus important pour un beau manteau qui tient chaud et qui tient la durée ? La matière. Ici, drap de laine vierge et cachemire, parfait.

De Fursac Automne Hiver 2013 2014-12

Flanelle chinée (alliance parfaite) de laine et cachemire (alliance parfaite) gris-bleu (alliance parfaite).

Flanelle chinée (alliance parfaite) de laine et cachemire (alliance parfaite) gris-bleu (alliance parfaite).

Même la doudoune se pare de tweed de laine. Elle existe également en marine, avec une flanelle de laine et cachemire. Parfaite sur un costume en scooter.

Même la doudoune se pare de tweed de laine. Elle existe également en marine, avec une flanelle de laine et cachemire. Parfaite sur un costume en scooter.

De Fursac Automne Hiver 2013 2014-15

De Fursac Automne Hiver 2013 2014-16

De Fursac Automne Hiver 2013 2014-17

A gauche et au dessus : un magnifique costume en flanelle chinée de laine et cachemire gris clair, avec col pointe.

A gauche et au dessus : un magnifique costume en flanelle chinée de laine et cachemire gris clair, avec col pointe.

De Fursac Automne Hiver 2013 2014-19

Commentaires

  1. jo

    Énorme déception, gros recul qualitatif des nouvelles veste, disparition des boutonnières fonctionnelles !
    Une marque qui a perdu son âme !

  2. Eamon

    Bonjour Modissimo! Je vous écris parce que je suis consterné par cet article! Surtout lorsque je compare à un de vos articles précédent : http://modissimo.fr/mode-de-fursac-re-renait-de-ses-cendres-grace-a-guillaume-lemiel.html.

    Les costumes « by Lemiel » font largement pâlir les piètres modèles de cette saison. Je m’explique.Je crois que le costume est pour beaucoup d’autres hommes ou jeunes hommes une pièce « intemporelle » car répondant à des critères qui ne doivent être passés outre. Il est bien entendu logique qu’une évolution se fasse, par exemple Tom Ford et ses revers généreux sont une innovation sur des 2 pièces. Mais cette saison De Fursac est selon moi retombé dans ses travers..Les matières sont toujours là..Quoique l’on pourrait s’étonner de la quasi absence de costumes qui ne soient pas fait de flanelle..Très peu de « costumes 4 saisons » donc..Mais on ne peut que s’étrangler à la vue de ces pantalons portés trop courts et qui rendent l’apparence ridicule, à la limite « clownesque ». De même, la longueur des vestes laisse entrevoir les fesses, ce que je trouve profondément regrettable et surtout à visée fashion. Très peu de « vrais » gentlemans oseraient porter pareil accoutrement.

    J’ai tout à fait conscience de la gravité des mots que j’emploie. Mais je voulais que vous sachiez (et je le transmettrai aussi à la maison De Fursac) que pour moi (et l’avenir des ventes nous indiquera s’il s’agit d’un avis plus général) cette collection est une catastrophe visuelle. J’étais devenu un soutien ardent de la marque sur les forums et au travers des discussions sartoriales mais il est évident que mon discours changera. Je maintiens que De Fursac retombe dans ses travers, un fiasco qui je l’espère sera vite corrigé.

    Je me prête à rêver que les pantalons fuselés tels qu’ils le sont aujourd’hui et qui donnent une forme curieuse au bas, et une apparence générale avec la veste pour le moins étranges, retrouvent leurs formes d’antan (comme la collection que j’ai joins en lien ci-dessus), à savoir pantalon « droit mais ajusté ».

    Cordialement.

  3. Antoine de Tyssandier

    Mais pourquoi toujours ces pantalons trop courts ? On ne peut pas se permettre les mêmes libertés avec un pantalon de costume qu’avec un chino… Bref sinon matières magnifiques, mention spéciale au costume en flanelle laine-cachemire qui est vraiment magnifique de visu.
    Un reproche ? Les manches de veste, pas assez fuselées à mon goût,comparé au cintrage très appuyé du tronc, ce qui crée une légère dichotomie de coupe.
    Et puis les pantalons. Si De Fursac veut un jour arriver à créer au quotidien cette « lame » affutée de la coupe du pantalon que l’on peut voir sur leurs mannequins, ils devront enfin envisager l’usage de plombs dans l’ourlet du pantalon, afin de le lester.

  4. Abitbol

    ULTRA GAY !!!

  5. Abitbol

    ULTRA GAY !!!

  6. La grande classe, apparemment la marque a plus d’un tour dans son sac !!! Quelles « au premier rang desquels la qualité de ses matières, », une place méritée !…

/* ------------ WAI Tag template ------------------------- */