Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Burberry Prorsum, Printemps Eté 2012

Burberry Prorsum, Printemps Eté 2012
Maxime

Ce n’est un secret pour personne, je suis fan de Christopher Bailey et du travail de titan qu’il abat pour Burberry.

J’attends donc toujours avec une certaine impatience le défilé de sa ligne phare : Burberry Prorsum.
Et cette nouvelle saison se démarque nettement des précédentes !

Burberry, toujours à la pointe du digital, a encore une fois diffusé le défilé en direct sur son site ainsi que sur Facebook. Le dispositif Runway to Reality est également toujours en place, permettant de commander dès maintenant manteaux et accessoires du défilé, pour une livraison dans deux mois.

Une digitalisation de l’expérience qui ne rend que plus fort le contraste entre le contenu et le contenant, cette nouvelle collection étant justement d’un anti-modernisme revendiqué.

Ce qui saute aux yeux immédiatement, c’est cette tendance qui était déjà très perceptible dans la pré-collection : un virage vers un style moins austère, moins militaire ou biker et plus vintage, voire plus customisation (regardez bien le col des trenchs…).

Des mailles aux chemises jusqu’au bout des chaussures, l’imprimé et la couleur sont indéniablement les deux grandes tendances de cette collection.

Christopher Bailey fait donc la part belle à l’héritage de Burberry, à son savoir-faire, ses artisans… pour un résultat tout de même très chargé, certaines silhouettes paraissant difficilement portables en total look, ce qui n’était jusque là que peu souvent le cas chez la marque britannique.

La collection n’est cependant pas en rupture totale avec les précédentes, et on retrouve ainsi notamment l’oversize dans les manteaux, typique chez Burberry.

Commentaires

  1. Thomas

    C’est drôle de se rendre compte que derrière le vernis : « Paris Capitale de la mode » se cache une bonne proportion de frileux qui ne considèrent la mode que comme un cocon douillet duquel on ne sort jamais, sans surprises, sans originalité. Refuser le changement et une pointe d’excentricité quand on se dit passionné par la mode me fait rire.  Surtout si c’est pour adhérer quelques mois plus tard… Si vous n’assumez pas votre look ce n’est pas la faute de Burberry.

  2. Je trouve que c’est encore une très belle collection chez Burberry. La marque ne cesse de se renouveler, sans pour autant perdre son « âme » .

  3. pouvez-vous arrêter un peu les critiques et contempler la créativité. respecter l’art de ses valeureux hommes qui ont donné le meilleur d’eux pour confectionner ses tenues. oui on peut reconnaître que c’est pas au top comme on l’aurait souhaiter mais c’est quand même pas aussi mal que ça.

  4. Diidjy

    Moi aussi j’attendais avec impatience ce défilé. J’ai été surpris par les énormes cols montants des manteaux en fait :) mais j’aime bien la maille blanche avec les boutons, vers le milieu des photos.

  5. Jam

    Bof bof, la moitié des pièces on me les donnerait j’en voudrais pas! immettables IRL

  6. Sacha

    C’est moi ou les mannequins sont incroyablement maigres ??
    Le chapeau est de trop effectivement, tout comme cette collection qui, une fois de plus, comme dit plus haut fait « clownesque »..

  7. Ludovic

    Pas terrible je trouve ! Je préférais les collections qui s’inspirait de l’héritage militaire du style biker de la marque

  8. Nice collection. on peut toujours dire que Burberry ne cesse de nous impressionner

  9. Niko

    Je trouve cette collection totalement dégradante, à la limite du clownesque. Innover c’est bien, faire n’importe quoi non.

  10. Charles Vingt-Trois

    C’est tout-de-même très réussi.

  11. De même…

  12. Robin

    Je me passerais du chapeau…

/* ------------ WAI Tag template ------------------------- */