Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Once upon a style : adeptes de Johnny Depp

Once upon a style : adeptes de Johnny Depp
Cyrielle

Le look de Johnny Depp n’a rien à envier à l’excentricité de ses personnages. Rien d’étonnant d’ailleurs à ce qu’il soit l’acteur fétiche du très extravagant Tim Burton.

Débutant à 24 ans dans 21 Jump Street, Johnny Depp est devenu avec les décennies l’idole de plusieurs générations. Mystérieux et charismatique, il incarne l’image de l’homme idéal, en dépit de son look faussement négligé. En effet, malgré un style grunge que lui seul semble pouvoir dompter, l’acteur figure constamment en tête des classements, qu’il s’agisse d’allure, de sex-appeal ou de talent.

Assez déroutante, l’attitude de Johnny Depp – de jour comme de nuit – mérite qu’on s’y arrête pour étudier la bête.

Le jour : Le grunge négligemment sophistiqué (et vice-versa)

T-shirt blanc, rayé ou à motif, jean large délavé et troué, sweat-shirt ou veste ample, chapeau, lunettes teintées, tatouages, chaussures informes, colifichets et autres bagouzes, Johnny Depp multiplie les couches et les accessoires comme s’il voulait disparaitre derrière. Pas de chance, on le reconnaît inévitablement… à part lui, qui peut s’habiller de la sorte sans perdre une once de sex-appeal ?

Retrouvez…

Le t-shirt American Apparel

Le jean dirty Diesel

Le chapeau Borsalino

La nuit : Vintage Party

En soirée, les lunettes restent teintées, les accessoires multiples et le look se fait définitivement plus old school. Complet vintage uni ou à fines rayures tennis et derbies en cuir bicolores, Johnny Depp nous plonge dans l’Amérique d’Al Capone et de Citizen Kane. Un autre de ses atouts vestimentaires est sans aucun doute sa compagne, Vanessa Paradis, avec laquelle il s’assortit littéralement lors de leurs sorties en couple.

Autre déclinaison possible, aussi théâtrale mais plus poétique : l’étole fine nouée autour du cou et la chemise entrouverte, qui lui donnent alors des airs d’artiste-peintre.

Retrouvez…

Les costumes Carven

Les étoles Zadig & Voltaire

Les chaussures bicolores D&G

Les lunettes Moscot Lemtosh

Jojo et ses accessoires à gogo

Pour Johnny Depp les accessoires ne le sont justement pas, et complètent automatiquement la moindre de ses tenues : colliers, bracelets, bagues, chapeaux, foulards noués au poignet, sont devenus sa signature, ce que certains appellent la « Depp touch ».  A adopter, décliner, multiplier pour un véritable look bad boy.

Retrouvez de nombreux accessoires chez…

All Saints Spitafields, Asos, Urban Outfitters,  Jean-Paul Gautier, Vivienne Westwood…

Commentaires

  1. JOK

    Pas mal, j’ai une petite préférence pour le style aston Kutcher, même si faut pas ce compliqué la vie, on trouve des trucs bien partout : ASOS, STORESHOP.FR, TOPMAN

  2. JOK

    Pas mal, j’ai une petite préférence pour le style aston Kutcher, même si faut pas ce compliqué la vie, on trouve des trucs bien partout : ASOS, STORESHOP.FR, TOPMAN

  3. Jon

    Moi j’ai entendu dire que Johnny Depp portait des tshirts King Kang aussi que vous pouvez trouver par ici http://www.kingkang.fr, enfin à ce qui parait …

  4. Thomas Winterhalter

    Quand on s’appelle modissimo, ne vaudrait-il mieux pas se tromper sur l’orthographe des noms/marques ? … 

    Jean-Paul GauLtier … et non pas Gautier… 

  5. Totox

    Si il y a un mystère que je ne percerai sans doute jamais c’est la fascination (oserai-je dire morbide ?) qu’on certains pour un acteur de talent dont les looks viennent malheureusement ternir l’image. Puisqu’il est de bon ton de partager la moindre de ses pensées je me contenterai de dire que si l’article est très bien tourné, le style « mauvais garçon sucré-sucré » de Johnny lui ne l’est pas. Le réel problème reste en fait ce qu’en ont fait les journalistes. Depuis quand JoJo est il un « rebelle » qui plus est un « rebelle d’Hollywood ». Comment peut on être un rebelle et être le meilleur représentant du cinéma poubelle à gros budget et petit scénario, la « machine à fric » (je n’ai pas peur des clichés). Involontairement il y a d’autres « rebelles » qui en hypothéquant leur maison (Kubrick) ou en prenant de plus gros risquent font encore vivre le cinéma avec des films subversif (mais pas toujours). Quoi qu’il en soit, j’attendrais que Jojo perde son statut de playboy pour jeunes filles en fleur pour le redécouvrir.

    Cela dit, très bon article comme toujours.

  6. Aubergine

    Encore un article magistral !
    Des styles à adeppter au plus vite !

/* ------------ WAI Tag template ------------------------- */