Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Remonter

Haut

Tendance : la montre sans montre Margiela et Rogan

Maxime

La montre sans montre est une montre au cadran fantôme : le temps ne compte pas, l’objet n’a aucune vocation à l’utilité et est donc à la fois anti-luxe de par son positionnement à contre-courant des montres à montrer, et luxe au possible de par son inutilité, l’objet purement ornemental n’ayant même plus l’excuse de permettre de lire l’heure.

C’est donc un détournement d’objet du quotidien, initié en toute logique par les maîtres de l’ironie : Maison Martin Margiela, qui l’ont lancée en or et argent, et la déclinent maintenant même en bracelet (le bras passant dans le cadran) et en collier, toujours disponibles chez OKI-NI.

Aujourd’hui, Rogan se lance aussi dans l’aventure avec la « Timeless », une version moins bling en noir mat sur bracelet cuir. Moins chère également : 110$.

Bref une montre bracelet qui est un bon accessoire pour se détendre en vacances et changer de mode de vie : plus d’heure, plus de retard, plus de RDV, plus d’alarme…

Commentaires

  1. TIE AND I

    Ann Demeulemeester en fait une aussi ! Disponible sur Farfetch, tendance vraiment sympa ! 
    http://www.tieandi.blogspot.com

  2. J’adore cette marque, mais là franchement je vois pas l’utilité de claquer du fric la dedans. Surtout qu’il est facile pour n’importe qui de reprendre le concept avec une vieille montre trouvé dans son grenier ou dans une brocante: de quoi avoir du « style » et pour pas un rond (ou presque). C’est vraiment lamentable de voir que des gens dépensent comme ça et sans compter quand des gens ailleurs on même pas de quoi se vêtir ou se nourrir.

  3. Quelle idée de génie !!
    Après la bague trompe l’oeil qui se pose sur le doigt effet fiancée mal luné, maintenant la montre sans heure, je n’imagine pas la prochaine création… Margiela a vraiment un don pour valoriser avec humour les objets de notre vie quotidienne. Détourné, déchiré, et délavé seront désormais nos mots d’ordre. Bravo à la maison Margiela, qui sans l’homme inconnu, réussit a gardé les codes remarquables de la marque.

Laissez un commentaire